L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) vient de lancer officiellement les activités de son École doctorale (ED) pluridisciplinaire à travers une conférence inaugurale animée par le Pr. Josef DREXL, Directeur général du Max Planck Institute for Innovation and Competition de Munich (Allemagne). L’appel à candidatures pour les doctorants de la première promotion a également été lancé ce lundi 02 août. Pour en savoir davantage sur les missions de l’ED et ses objectifs majeurs, la DCM s’est entretenue avec le Dr. Mor BAKHOUM, Directeur par intérim de l’ED. 

Docteur BAKHOUM, vous êtes le Directeur par intérim de l’ED pluridisciplinaire de l’UVS. Parlez-nous un peu de la genèse de ce projet d’envergure.

La création de l´ED pluridisciplinaire de l´UVS est la matérialisation de l’orientation stratégique de l´UVS qui met un accent particulier sur le développement de la recherche. Après la stabilisation et l´acceptation de son modèle pédagogique basé sur le numérique éducatif, et conformément aux orientations définies dans le décret de création de l’institution, la création de l´ED marque un tournant important dans la vie scientifique et institutionnelle de l´UVS. 

Le processus de création de l´ED de l´UVS est le résultat d´une stratégie et d´un processus inclusif qui a marqué l´adhésion de toutes les parties prenantes de l´Institution. Après des échanges fructueux sur l´orientation scientifique de l´ED, sa mise en place a été validée aussi bien par le Conseil académique que le Conseil d´administration de l´UVS. 

C’est à la suite de la validation de l´orientation scientifique de l´ED que les différents textes relatifs à sa création ont été ratifiés par le management de l´UVS, conformément au décret qui organise les écoles doctorales. Il s´agit de l´arrêté portant création de l´ED de l´UVS ainsi que le règlement intérieur qui définit les modalités d´organisation administrative et scientifique de l´ED. Les institutions de l´école doctorale seront progressivement mises en place. 

Le lancement de l´appel à candidatures pour le recrutement de la première cohorte de doctorants de l´UVS marque le lancement effectif des activités de l´ED. Ce lancement a été accompagné par une conférence inaugurale animée par le Professeur. Josef Drexl, Directeur du Max Planck Institute for Innovation and Competition de Munich sur le thème de « la régulation de l´économie digitale et ses interfaces avec le développement durable ». 

La mise en place de l´ED de l´UVS coïncide avec la mise en place à l´UVS d´un groupe de recherche financé par le Max Planck Institute de Munich et qui va aider à accompagner les travaux de recherche des doctorants et des chercheurs seniors de l´UVS. 

Quelles sont les principales missions de l’école doctorale ?

L´ED vise à accompagner sur les plans administratif et scientifique le doctorant. Elle vise à offrir au doctorant un cadre d´épanouissement scientifique en mettant à sa disposition des outils scientifiques qui lui permettent d´effectuer sereinement ses recherches doctorales. Pour le suivi des doctorants dans le cadre de la préparation de leur thèse, un programme de « formation à la recherche et à l´innovation » sera mis en place pour mieux accompagner les chercheurs. Ce programme qui sera composé de modules de formation et de méthodologie à la recherche, leur permettra d´acquérir les outils de base de la recherche en fonction de sa discipline. Egalement, les doctorants bénéficieront d´appui dans la recherche de financement dans le cadre de la préparation de leur thèse. En relation avec les structures pédagogiques et de recherche de l´UVS, l´ED ambitionne également de contribuer à l´animation scientifique à l´université. 

Comment est-elle structurée en interne ?

La structuration de l´ED de l´UVS est en étroite relation avec les spécificités de l´Institution. En lieu et place d´écoles doctorales multiples spécifiques à leurs domaines de recherche, l´UVS a opté pour une école doctorale pluridisciplinaire. Cette approche est justifiée non seulement par le besoin d´une utilisation efficiente des ressources liées à la recherche, mais elle vise également à encourager l´interdisciplinarité dans la recherche. Le monde est en constante mutation et les certitudes disciplinaires sont constamment remises en cause par l´interconnexion des phénomènes de recherche et les questions de recherche. La technologie a aujourd’hui positivement bouleversé tous les secteurs de la vie. Pour preuve, l´IA (intelligence artificielle) trouve des applications multiples. Ce phénomène requiert une adaptation scientifique des disciplines pour répondre aux nouvelles questions et défis posés par l´avancée technologique.  

Dans ce contexte, la recherche et la formation à la recherche doivent s´adapter. Dans cette optique, il est impératif d´encourager l´interdisciplinarité qui permet une analyse holistique des phénomènes et des questions de recherche. 

Sur le plan administratif, l´ED est pilotée par un directeur qui est assisté d´un secrétaire scientifique. Le Directeur impulse l´orientation de l´ED et a en charge la coordination administrative et scientifique. Un Conseil scientifique et pédagogique (CSP) composé du personnel d´enseignement et de recherche et des représentants des doctorants travaille en étroite collaboration avec le Directeur de l´ED. Par ailleurs, les formations doctorales sont pilotées par les responsables de formation doctorales qui gèrent les spécificités administratives et scientifiques des formations doctorales. 

Il est utile de préciser que l´ED travaille en étroite collaboration avec le Pôle de recherche de l´UVS, à savoir le Pôle d´Innovation et d´Expertise pour le Développement (PIED). Les missions de l´école doctorale entrent en droite ligne avec les missions d´orientation et de structuration de la recherche confiées au PIED. 

Quels types de formation peut-on retrouver au sein de cette école doctorale pluridisciplinaire ?

La pluridisciplinarité de l´ED a nécessité la conception d´une approche inclusive dans la définition des formations doctorales. Le caractère pluridisciplinaire de l´ED a commandé la création de formation doctorales également pluridisciplinaires et tient compte de la spécificité des disciplines, mais également de la nécessité d´avoir une approche intégrée et holistique de la recherche. 

Trois formations doctorales sont pour le moment créées au niveau de l´ED de l´UVS : 

  • Une formation doctorale en Science, Technologies et Numérique (STN) qui est en relation avec les STEMS et les technologies émergentes comme le Big data, l´IA etc. Cette formation doctorale est en droite ligne avec les programmes de Master de pointe que l´UVS offre. Les gradués de ces masters pourront naturellement intégrer la formation doctorale en STN. 
  • La formation doctorale en Sciences économiques juridiques et de l´Administration combine économie, droit et administration et gestion. Aussi bien les doctorants en droit, en économie et en gestion pourront y faire leur thèse. 
  • La formation doctorale en Lettre, Sciences humaines et Sciences de l´Education se focalise sur les humanités. 

Le Spectrum de recherche offert par les formations doctorales est assez large. La science est dynamique. Elle évolue concomitamment aux besoins de l´humanité et aux questions qu´elle se pose. Pour toujours répondre aux défis de la recherche, il est prévu de créer d´autres écoles doctorales en fonction des besoins. 

L’encadrement des doctorants va-t-il différer des autres universités compte tenu des spécificités de l’UVS qui s’appuie sur le numérique ?

L´ED met à profit le numérique pour faciliter les activités d´encadrement des doctorants. Le numérique sera à la fois un domaine de recherche et un outil au service des doctorants. Dans le cadre de la préparation de leur thèse, les doctorants devront obligatoirement suivre des formations à la recherche et à l´innovation à travers des cours en ligne hébergés dans les plateformes de l´UVS. Par ailleurs, les doctorants auront accès à des ressources documentaires en ligne, notamment la bibliothèque numérique de l´UVS, qui faciliteront leur recherche. La maîtrise des outils du numérique, notamment de l´enseignement à distance fera partie des modules de formation des doctorants. 

L´usage des outils du numérique n´exclut pas la satisfaction d´un encadrement rigoureux et de qualité de la part du Directeur de thèse qui va suivre étroitement l´évolution du doctorant. L´encadrement des doctorants n´est pas virtuelle, même s’il s´appuie sur le numérique. 

Quelles sont les conditions d’admission pour les candidats qui souhaiteraient l’intégrer ? Est-elle aussi ouverte aux étudiants non diplômés de l’UVS ? 

L´ED de l´UVS est ouverte à tout étudiant sénégalais ou étranger qui désire poursuivre des recherches doctorales et qui remplit les conditions d´admission. L´admission à l´ED n´est pas réservée exclusivement aux étudiants de l´UVS. Tout étudiant titulaire d´un Master II ou équivalent avec la mention « assez bien » peut en principe postuler pour intégrer l´ED. L´accès est sélectif et se fera sur dossier. La sélection prend en compte la pertinence du domaine de recherche, le parcours académique du doctorant et le projet de recherche. L´UVS de par son modèle, facilite son internationalisation et l´intégration de doctorants étrangers. En formation continue, nous avons déjà des étudiants basés à l´étranger. Pareillement, l´ED vise à s´internationaliser avec l´acceptation de doctorants nationaux et étrangers. 

Le processus d´admission est entièrement digitalisé. Les demandes d´admission accompagnées du dossier, doivent être déposées sur la plateforme admission de l´UVS, accessible à l´adresse suivante : https://admission.uvs.sn/  

Est-il impératif d’obtenir son Master avec une bonne mention pour espérer une acceptation, quelle que soit la pertinence de son thème de recherche ?

Il est impératif d´obtenir son Master II ou un diplôme équivalent avec la mention assez-bien pour accéder à l´ED. Le choix du thème de recherche est important. Toutefois, le processus de sélection exige d´avoir au minimum la mention « assez-bien » au Master II. Les recherches doctorales sont exigeantes sur le plan scientifique. La mention assez-bien est une indication du niveau acceptable de l´étudiant et de ses prédispositions scientifiques pour conduire des recherches doctorales. 

Quelles sont vos projections en termes d’effectifs de doctorants pour la première cohorte ?

L´ED doctorale suscite déjà un grand intérêt de la part des doctorants de par le nombre de comptes créés que nous avons enregistrés depuis l´ouverture de la plateforme d’inscription le 2 août et de par les demandes d´information reçues. L´effectif de la première cohorte dépendra des capacités d´accueil de l´ED, de la pertinence des dossiers reçus et du nombre de candidatures. Après clôture de l´appel à candidatures, le CSP définira le nombre de doctorants à accepter pour la première cohorte. Toutefois, nous ferons le nécessaire pour accommoder le maximum de doctorants qui remplissent les conditions d´admission et qui présentent des projets de recherche pertinents et réalisables. 

Des thèses en co-direction et en cotutelle sont-elles prévues avec les autres institutions universitaires du pays et à l’international ? 

Dans la dynamique de l´internationalisation des recherches doctorales, des thèses en cotutelle sont prévues. L´UVS a déjà signé des conventions de partenariat avec des universités et institutions de recherche au niveau international. L´UVS compte s´appuyer sur ces conventions pour offrir l´opportunité aux doctorants de poursuivre leurs recherches doctorales dans des universités et institutions de recherche partenaires au Sénégal et à l´étranger. Les thèses encadrées en cotutelle vont déboucher sur une double diplomation de l´institution partenaire et de l´UVS. Conduire des thèses en cotutelle participe à l´internationalisation de l´ED et à la pluridisciplinarité de l´approche de la recherche en son sein. 

Entretien réalisé par Mamadou Alpha SANE

Qui est Dr. Mor Bakhoum 

Mor Bakhoum est enseignant chercheur à l´Université Virtuelle du Sénégal (UVS). Il est le Directeur par intérim de l´école doctorale pluridisciplinaire de l´UVS. Mor Bakhoum est par ailleurs chercheur affilié au Max Planck Institute for Innovation and Competition de Munich où il a travaillé en tant que chercheur senior de 2009 à 2019. Il enseigne au Munich Intellectuel Property Law Center (MIPIC) et à l´OAPI/OMPI/ Université de Yaoundé II. 

Mor Bakhoum est enseignant chercheur

Ses travaux de recherche se focalisent principalement sur la propriété intellectuelle, le droit de la concurrence, le droit au développement avec un accent particulier sur la situation des pays en voie de développement. Son dernier ouvrage qu´il a co-écrit avec Professeur Eleanor Fox du New York University School of law est publié en 2019 par l´Oxford University Press (OUP) est intitulé : “Making Markets Work for Africa: Markets, Development, and Competition Law in Sub-Saharan Africa”

Mor Bakhoum est titulaire d´un Doctorat en droit (Summa cum Laude) de l´Université de Lausanne en Suisse. Le prix 2008 de la ville de Lausanne lui a été décerné pour la meilleure thèse en sciences humaines. Il est titulaire de spécialisations avec un Master en droit économique et des affaires de l´UGB, un LL.M en droit européen et en droit international économique de l´Université de Lausanne et un LL.M. in international intellectual property law de Chicago Kent College of Law (United States). Mor Bakhoum parle wolof, français, anglais et allemand.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet