Ce 7 avril 2021, la Délégation générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) a rendu public l’intégralité du bilan de ses activités 2020 et présenté les axes de son action pour l’année 2021.

Avec 60 milliards de francs CFA de financements accordés en 3 ans d’existence, dont 25 milliards de francs CFA pour la seule année 2020, la DER/FJ a mobilisé l’ensemble de ses ressources, contribuant ainsi à la résilience des écosystèmes entrepreneuriaux sénégalais dans le cadre de la crise liée à la pandémie de la Covid-19. En 3 ans, plus de 106 000 bénéficiaires, 2 600 entreprises locales auront été accompagnés par la DER/PJ au Sénégal. En 2021, la DER/FJ deviendra l’un des principaux opérateurs du nouveau Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes. Ce programme sera doté d’un budget triennal d’au moins 450 milliards de FCFA, dont 150 milliards pour cette année 2021.

En 3 années d’existence, la DER/FJ s’est imposée comme le premier opérateur public de soutien à l’entrepreneuriat innovant et créatif au Sénégal

En 2020, la Délégation générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) a confirmé son engagement en faveur de l’émancipation et l’autonomisation des Sénégalaises et des jeunes Sénégalais. Depuis sa création en 2018, la DER/FJ a accordé 60 milliards de francs CFA de financements, dont 25 milliards pour la seule année 2020, qui ont été injectés sous la forme de crédits, de garanties ou encore de cofinancement. La robustesse du modèle repose notamment sur le soutien de bailleurs internationaux à hauteur de 74 milliards de francs CFA à date ainsi que sur le taux élevé de remboursement des crédits alloués. Avant la suspension solidaire des remboursements décidée par la DER/FJ, le taux de remboursements était de 70 %.

LIRE AUSSI  Le commerce électronique, levier incontestable de croissance

Au total, sur plus de 400 000 demandes reçues, les financements de la DER/FJ ont bénéficié à plus de 106 000 bénéficiaires directs, à plus de 2 600 entreprises locales implantées sur l’ensemble du territoire national, de Dakar à Kédougou, grâce à la présence physique de la DER/FJ dans les 14 régions, 45 départements, 552 communes du Sénégal, en collaboration avec les autorités publiques auxquelles sont partagées la liste des bénéficiaires. Sur l’ensemble du territoire, l’entrepreneuriat féminin a été mis à l’honneur : en 2020, 75 % des financements ont été alloués à des femmes tous secteurs confondus, et des produits financiers dédiés à la résolution des problématiques qu’elles rencontrent ont été créés, à l’image du micro-crédit, de l’assurance agricole, mais surtout du nano-crédit.

En parallèle, l’organisation apporte à ses frais un accompagnement non-financier à ses bénéficiaires, fondé sur l’appui à la formation en partenariat avec l’ADEPME, le 3FPT entre autres, à la gestion des démarches administratives avec un guichet unique express, et au développement de projets via des incubateurs et accélérateurs d’entreprises.

En cohérence avec le Plan Sénégal Émergent (PSE), les financements directs de la DER/FJ ont été prioritairement alloués à des projets entrepreneuriaux relevant de secteurs d’avenir clés. Le secteur agricole demeure le premier pôle d’investissement de la DER/FJ, représentant 35 % des financements alloués en 2020. Avec 36 % des financements alloués, les services, l’artisanat et l’innovation constituent le deuxième pôle d’investissement de la DER/FJ. Autres secteurs d’avenirs au Sénégal, le transport et la logistique, qui renferment aussi un potentiel de croissance considérable. A ce titre, la DER/FJ et le Port Autonome de Dakar se sont associé pour accompagner des milliers de jeunes entrepreneurs de ces secteurs et des filières du sel et anacarde.

LIRE AUSSI  COMMERCE- Les prix de la consommation en repli...

En 2021, la DER/FJ accroit et étend son programme d’actions grâce un volume de financements en hausse

En ligne avec les engagements du Président de la République en faveur d’une meilleure inclusion socio-économique et territoriale au profit de tous les Sénégalais, la DER/FJ poursuivra, en 2021, sa lutte contre la précarité en soutenant la création d’emplois pour les femmes et les jeunes Sénégalais grâce à la promotion de l’entrepreneuriat et la densification du tissu économique micro, petites et moyennes entreprises (MPME). Grâce à une hausse significative du volume de ses financements, la DER/FJ sera au cœur de programmes complémentaires qui apportent des solutions concrètes et bénéfiques au dynamique esprit entrepreneurial sénégalais.

S’il a été lancé en novembre 2020, le Projet d’Accompagnement à la Valorisation des Initiatives Entrepreneuriales (PAVIE) sera pleinement déployé en 2021 selon 4 objectifs clairs : financer plus 14 000 initiatives entrepreneuriales pour un volume de financement de l’ordre de 61 milliards de francs CFA ; générer ou de consolider environ 65 000 emplois directs et 89 000 emplois indirects, soit au total 154 000 emplois, dont 60% destinés aux femmes ; former plus de 27 000 entrepreneurs dont plus de 15 000 femmes ; appuyer la transformation digitale et la formalisation de milliers d’entreprises, dont 50% sont dirigées par des femmes.

Le 3 avril 2021, le Président de la République, S.E.M. Macky SALL, a annoncé la création du Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes. En réponse à la crise économique mondiale liée à la pandémie de la Covid-19, ce Programme d’urgence complètera l’action publique déployée sur l’ensemble du territoire national afin de lutter spécifiquement et durablement contre le chômage des jeunes au Sénégal. Il disposera d’un budget triennal d’au moins 450 milliards de francs CFA, dont 150 milliards pour la seule année 2021. Dans ce cadre, la DER/FJ s’associera aux autres opérateurs nationaux dédiés à l’emploi, la formation et l’insertion pour accompagner, financer et suivre les projets de la jeunesse sénégalaise, de manière coordonnée et rationalisée.

LIRE AUSSI  Arnaque bancaire: 419 millions volés à des particuliers via YUP de la SGS

Les actions de la DER/FJ sont auditées chaque année et rendues publiques auprès de la population sénégalaise à travers ses publications officielles.

Papa Amadou SARR, Délégué général de la DER/FJ, indique : « Avec plus de 60 milliards de francs CFA en 3 ans investis dans des projets entrepreneuriaux de toutes natures et dans tous les territoires, la Délégation générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) confirme son engagement auprès des forces créatives et motrices du Sénégal. Les équipes de la DER/FJ sont fières d’être au service de ces aventuriers qui représentent le futur du développement socio-économique de notre pays. Le lancement du Programme d’urgence aujourd’hui nous permettra d’accélérer la dynamique déclenchée depuis quelques années, sous l’impulsion du Président de la République, S.E.M. Macky SALL. »

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet