vendredi, avril 19, 2024

Le Sénégal assure la présidence du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine

0 commentaire

Après avoir assuré la présidence de l’Union Africaine pendant l’année 2022-2023, le Sénégal est à nouveau honoré de prendre en charge la présidence du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Organisation Continentale pour le mois de juillet.

Réputé pour son engagement panafricaniste et la détermination du président Macky Sall en matière de sécurité, le Sénégal s’engage à mettre son mandat au service de la paix sur le continent africain. Les réponses communautaires aux défis sécuritaires en Afrique et la mission de terrain prévue au Sahel seront ainsi au cœur de cette présidence.

En plus de ces priorités, la réunion consultative périodique avec le Conseil Économique, Social et Culturel (ECOSOCC) de l’Union Africaine et l’examen du rapport semestriel du Président de la Commission de l’Union africaine sur les élections sur le continent figurent également à l’ordre du jour.

Le CPS, qui est l’organe décisionnel permanent chargé de la prévention, de la gestion et du règlement des conflits en Afrique, est composé de 15 États membres élus pour la plupart pour un mandat de deux ans. Il constitue à la fois un système de sécurité collective et d’alerte rapide, et représente le pilier fondamental de l’Architecture africaine de Paix et de Sécurité (APSA).

La présidence du CPS par le Sénégal témoigne de l’importance accordée par le pays à la stabilité et à la sécurité sur le continent africain. Le Sénégal s’engage ainsi à jouer un rôle actif dans la promotion de la paix et la résolution des conflits en mettant en avant son expertise et son expérience en matière de sécurité.

Cette nouvelle présidence du Sénégal au sein du CPS est une étape importante dans la consolidation des efforts de l’Union Africaine pour assurer la paix et la sécurité en Afrique. Le pays compte travailler en étroite collaboration avec les autres États membres et les partenaires régionaux pour relever les défis sécuritaires et favoriser le développement durable sur le continent.