vendredi, avril 19, 2024

Redressement fiscal de plus de 5 milliards de FCFA: Ericsson Senegal dément

0 commentaire

Selon des informations rapportées par le journal Libération, l’administration fiscale réclame à Ericsson Sénégal une somme considérable de 5 026 306 237 Fcfa, comprenant des droits simples de 3 554 225 415 Fcfa et des pénalités légales de 1 472 080 822 Fcfa. Ecricsson a démenti l’information en précisant que le contrôle fiscal n’a révélé aucun acte de fraude.

Ericsson Senegal, à travers une déclaration reçue par la Rédaction de SocialNetLink, réaffirme son engagement à appliquer une politique de tolérance zéro en matière d’irrégularités financières.

En effet, Ericsson soutient qu’aucune fraude n’a été identifiée dans les opérations de l’entreprise. Par conséquent, elle continue de travailler en collaboration avec ses partenaires et ses clients pour soutenir la vision technologique et de numérisation du Sénégal.

« Ericsson est engagé à appliquer une politique de tolérance zéro à l’égard de tout type d’irrégularité financière. Suite à un contrôle fiscal, les autorités locales sénégalaises ont débloqué les comptes d’Ericsson. L’expertise n’a révélé aucun acte de fraude. Nous continuons à travailler avec nos partenaires et nos clients pour soutenir la vision technologique et de numérisation du Sénégal. »