jeudi, juillet 7, 2022

Saccage “Les Echos”: Les éditeurs de la presse en ligne réclament Justice

0 commentaire

L’Association des Éditeurs et Professionnels de la presse en ligne (Appel) a effectué le déplacement sur les lieux pour s’indigner de l’attaque des locaux du quotidien “Les Echos”.

Les membres de l’association ont toujours pensé que ce genre de pratique était définitivement révolu au Sénégal depuis le saccage des locaux des journaux «L’As» et «24 Chrono», il y a de cela plus de 10 ans. L’association trouve inacceptable que dans un Etat de droit des journalistes soient agressés pour leurs écrits ou que des entreprises de presse soient mises à sac pour la publication d’une information.

L’Appel tient à préciser que l’hospitalisation du guide des Moustarchidines Wal Moustarchidatis, Moustapha Sy pour raison de Covid19 à l’Hôpital Principal de Dakar a été confirmée par des autorités de l’établissement sanitaire. L’association regrettent que depuis l’attaque et les dénonciations qui s’en sont suivies, des mystificateurs tentent à travers les réseaux sociaux de discréditer le travail des journalistes prétextant que l’information n’est pas avérée, ou le cas échéant seul le concerné devrait décider de la porter à l’attention de l’opinion. Cette thèse ne tient pas la route, précisent Ibrahima Lissa Faye et Cie en raison du statut d’homme public de Serigne Moustapha Sy.

Les éditeurs de la presse en ligne ont, par ailleurs, été surpris par la teneur du communiqué des jeunes de PUR sorti quelques heures après l’attaque.

Avec L’AS