C’est bon, vous vous lancez ! Vous avez compris à quel point la digitalisation de votre activité est un virage à ne pas rater. Les clients se trouvent, et par conséquent vous trouvent en ligne, vous auriez tort de ne pas vendre sur internet vos produits ou vos services.

Que vous ayez déjà lancé votre boutique en ligne ou que vous apprêtiez à le faire, il y a souvent des bases très simples que nous oublions. Un site e-commerce peut fonctionner comme une boutique physique mais il a aussi ses propres règles.

Alors découvrons ensemble quelques précieux conseils e-commerce à suivre.

1-    Connaître les différentes lois sur la vente e-commerce et les autorisations à avoir :

Chose qui peut paraître incontestable mais il est primordial de commencer par connaître les différentes lois de la notion de comment vendre en ligne et les autorisations à avoir. N’oubliez surtout pas que vous n’aurez pas les mêmes règles selon les produits ou services que vous vendez. Alors prenez le temps de vous renseigner sur la législation en vigueur sans négliger celle qui arrive.

2-    S’entourer des bons partenaires pour créer votre boutique en ligne :

Tout comme pour les autorisations, il vous faut un prestataire adapté à votre activité. Ce dernier doit être capable de comprendre vos besoins, vos envies, tout en étant conscient de l’environnement dans lequel vous exercez. À titre d’exemple, si vous vendez des produits livrables, il faut s’entendre avec une société de livraison fiable. Il existe diverses solutions de livraison notamment proposées par des start-ups.

LIRE AUSSI  E-commerce au Sénégal : La révolution de la vente en ligne a sonné

Les promesses que vous faites aux clients sur votre site doivent être respectées, que vous en soyez responsable ou non. Sachez donc bien vous entourer !

3-    Identifier les besoins de vos clients et proposer ce qu’ils veulent réellement :

Le client est roi, surtout sur internet. S’il ne trouve pas ce qu’il veut chez vous, un moteur de recherche ou un comparateur de prix lui indiquera vos concurrents.

Vous devez donc être à jour quant aux besoins de vos clients, ce qu’ils veulent, comment et quand. Il n’y a que de cette façon que vous pourrez répondre à leurs besoins et leurs envies. Proposez alors des produits actuels, hiérarchisez-les en fonction de la demande, vérifiez vos stocks, etc…

Et n’oubliez surtout pas d’adapter le design de votre boutique en ligne à tous les appareils et notamment au mobile ou ce qu’on appelle le design responsive car les utilisateurs de votre site doivent accéder à vos produits ou services facilement et trouver ce qu’ils cherchent le plus rapidement possible.

4-    Choisir un nom de domaine pertinent :

Le choix du nom de domaine de votre boutique en ligne représente une étape incontournable pour vendre sur internet et réussir sa stratégie efficacement.

Ce dernier doit être simple, mémorisable et surtout représenter votre marque pour améliorer le référencement naturel. Si vous optez pour la solution CMS Zyro, un nom de domaine vous sera offert gratuitement. Qu’attendez-vous pour profiter de cette opportunité ?

5-    Assister vos clients en ligne et les rassurer :

Vous aurez forcément besoin d’un service de support en ligne pour rassurer les visiteurs ensuite pour répondre aux besoins de vos clients. S’ils commandent en ligne, ils voudront être assistés en ligne : par courrier électronique ou par système de chat intégré. Il est important d’avoir des conditions de vente et d’utilisation qui sauront convaincre un client de commander chez vous et d’y revenir. Par exemple, s’il sait qu’il peut renvoyer gratuitement un produit qui ne lui convient pas, il commandera plus facilement et sans hésitation.

LIRE AUSSI  Quelles réponses africaines au diktat des « Géants de la Technologie »?

Vous pouvez même créer une Foire Aux Questions (FAQ) que vous allez remplir en mentionnant les caractéristiques de vos produits ou services, vos conditions de vente et vos modes de paiements en incluant l’importance des paiements numériques qui, de nos jours, attisent beaucoup d’attention. Cette FAQ sera aussi mise à jour grâce à votre support et permettra encore une fois de rassurer le client et de vous épargner du temps pour les questions qui se posent souvent.

6-    Tester votre site e-commerce :

Y a pas mieux que de vérifier vous-même si tout fonctionne comme prévu et pourquoi si ce n’est pas le cas, c’est encore mieux ! Faites comme si vous étiez un utilisateur lambda en naviguant sur votre site, en ajoutant des produits à votre panier, en allant jusqu’à la page de paiement s’il le faut. C’est très important pour découvrir d’éventuels dysfonctionnements ou bugs mais aussi pour vérifier qu’il y est facile de naviguer et de commander.

Vous devez connaître votre site et vous mettre à la place du client qui pourrait commander chez vous !

7-    Optimiser votre site e-commerce avec une stratégie SEO :

Le SEO reste sans doute l’une des sources de trafic les plus rentables et soyez sûrs que cela ne va rien vous coûter ou presque sans dépendre de la publicité qui peut vite être très chère.

LIRE AUSSI  La politique de protection des données personnelles au menu de la 2e conférence de l'union africaine sur le E-commerce

Mais comment procéder au développement de votre site à travers le SEO ? Il faut l’optimiser techniquement, créer du contenu et sélectionner des mots clés à travailler sur le site e-commerce tout en optant pour les peu concurrentiels mais avec un volume de recherche convenable.

Vous devrez aussi penser aux différents liens venant d’autres sites qualitatifs dans votre domaine d’activité. De plus, vous pouvez même lancez un blog sur lequel vous pouvez rédiger des articles liés à votre thématique.

Comme vous pouvez le constater, tous ces conseils semblent évidents, mais ne sont pas toujours appliqués. En respectant ces prérequis simples vous vous imposerez face à vos concurrents.

De manière générale, n’oubliez jamais d’essayer de nouvelles choses, continuellement, que vous vouliez vous développer ou non, sans oublier les bases.

Alors qu’attendez-vous pour lancer votre e-commerce ? Plus aucune excuse n’est valable pour retarder votre projet ! 

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet