Comme nous vous l’annoncions, le gouvernement du Sénégal va recruter 5000 enseignants cette année. Ce recrutement se fera en ligne. Par conséquent, Socialnetlink partage avec vous les conditions, la composition du dossier et les modalités d’inscription en ligne.

« La réunion par visioconférence entre le MEN, les SG du G7, les représentants des parents d’élèves, des coalitions EPT et de la cosydep s est tenue de 12 h 30 à 15 h 20 sur la problématique du recrutement spécial des 5000 enseignants.


La communication du Ministère a porté sur les conditions et modalités du recrutement pour une disponibilité de ce personnel dès Octobre- Novembre 2021 afin de faire face au déficit criard en enseignants.

𝐚) 𝐑é𝐩𝐚𝐫𝐭𝐢𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐪𝐮𝐨𝐭𝐚𝐬 :

  • Préscolaire, Élémentaire et Dahras Modernes: 3650
  • Moyen secondaire : 1350

𝐛) 𝐋𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐧𝐝𝐢𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 :

  • être de nationalité sénégalaise et être âgé entre 18 et 40 ans
  • Être diplômé de la Fastef.
    Mise en place d un dispositif inclusif au niveau déconcerté pour le suivi du processus
  • Être titulaire de la Licence, Master
  • Être titulaire du CAP
  • Être titulaire du BAC

𝐂) 𝐋𝐞𝐬 𝐦𝐨𝐝𝐚𝐥𝐢𝐭é𝐬 :

  • S inscrire via la plateforme qui sera mise en place à cet effet.
  • Sélection des candidatures
  • Notification par SMS aux sélectionnées qui remplissent les conditions courant juin
  • Recrutement sur dossiers des titulaires de diplômes profesionnels ( CAP, diplômes Fastef, UGB) en priorité.
LIRE AUSSI  Réservation d’hôtels en ligne : Jovago.com lance sa deuxième phase de la meilleure opération de garantie de prix en Afrique

𝐃é𝐩ô𝐭 𝐝𝐞𝐬 𝐝𝐨𝐬𝐬𝐢𝐞𝐫𝐬 𝐚𝐮𝐩𝐫è𝐬 𝐝𝐞𝐬 𝐈𝐀 𝐞𝐭 𝐈𝐄𝐅

  • Organisation d’un test ou concours pour les titulaires de diplômes académiques avec au minimum le BAC. Ceux qui seront retenus feront une formation de 4 mois en présentiel dans les CRFPE et à la Fastef durant les grandes vacances pour être affectés entre octobre et novembre 2021.
    Les recrutés bénéficieront d’un accompagnement pédagogique durant l année scolaire .
    Les recrutés seront d abord MC et PC avant de prétendre à l’intégration conformément aux textes.
    Ce sont là, les propositions du Ministère.

La partie syndicale a mis a mis l accent dans son intervention sur la nécessité :

  • De veiller à l équité, à la qualité et à la transparence dans le recrutement
  • de former les enseignants non titulaires de diplômes professionnels avant leur prise de service
  • de recruter les titulaires du CAP et des titulaires de diplômes de la Fastef et de l UGB
  • de prendre en considération la liste d attente actuelle des élèves- maîtres, ce qui permettrait de gagner du temps.
    Le Ministère a annoncé avoir élaboré un plan quinquennal ( 2021- 2025) de résorption des déficits en enseignants, en Salles de classe et en tables bancs. Le déficit en enseignants à résorber est de 35 552 d ici 2025. Il est également prévu le recrutement de 400 Inspecteurs de l éducation pour améliorer l encadrement des enseignants à raison de 90 par An.
    Le Ministre dit avoir pris bonne note et tiendra une prochaine réunion en présentiel pour partager les conclusions issues des consultations des différents partenaires.
    Le G7 a également au cours de cette rencontre insisté sur la nécessité d une reprise sans délais des négociations Gouvernement/ G7 relativement aux préavis de grève déposés qui mettent tous l accent sur la fin des lenteurs administratives, la situation des enseignants décisionnaires et l application du protocole d’accord du 30 avril 2018, seul gage pour un système éducatif apaisé. »
LIRE AUSSI  Sénégal: Les cartes SIM non identifiées seront Bloquées

Source : Avec UDEN (canalactu)

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet