Dakar accueille le 26 juin prochain, le  grand Forum «Afrique cœur du Monde» portant  sur les défis du continent Post Covid19. Organisé et  parrainé par Edutrace, organisme international de formation, l’événement   qui aura comme thème:  ‘‘le monde post Covid-19, un défi et une chance pour l’Afrique’’, verra la participation  de plusieurs acteurs, experts et influenceurs du monde.

La COVID19  a bouleversé le monde avec son lot d’incompréhensions médicales poussant beaucoup d’entreprises à adopter de nouvelles stratégies de fonctionnement. La pandémie a également éveillé l’importance de la technologie dans notre vie de tous les jours.

 Ce changement brusque a dévoilé certaines vulnérabilités de nos tissus économiques. La résilience des différents secteurs d’activités a permis aux entreprises de survivre. Cependant, nombreuses  sont celles qui n’ont pas pu faire face, surtout au niveau des pays à économies fragiles. 

Face à cette situation, le forum ACM 2021 apparaît comme une stratégie d’actions déclenchée pour le  relèvement de ces économies. 

«Afrique cœur du Monde»

Il répond à la demande qui a été formulée par la majorité des auditeurs, au fil des wébinaires organisés par Edutrace afin de bénéficier d’un grand rendez-vous annuel permettant de combiner les vertus de la réflexion collective et du regard d’experts internationaux avec l’apport de solutions pratiques de développement.

LIRE AUSSI  Mouhamed Thioune, DG Edutrace « Se former ou apprendre en permanence auprès des meilleurs est le meilleur investissement »

Selon les organisateurs, le  forum permettra à celles et ceux qui n’ont pas suivi ces séminaires de venir y puiser des éléments de connaissances stratégiques et opérationnels, de partager leurs expériences et leurs points de vue en présentiel ou en ligne.

 Il  s’agira dans un point de vue stratégique de pouvoir «identifier les besoins immédiats, les capacités des institutions locales, les conditions du marché, les marges de manœuvre pour emprunter et ériger des choix infrastructurels pour la résilience économique des pays africains…, d’établir un diagnostic continental en termes d’opportunités et de menaces d’une part, de forces et de faiblesses d’autre part..,  et enfin de dessiner les contours d’une démarche de segmentation, de ciblage et de positionnement de chaque pays, de chaque territoire propre à leur permettre de définir leur stratégie de développement.»

ACM 2021 :un rendez-vous économique de haute facture

L’atteinte de ces objectifs passera par une bonne organisation de l’ACM 2021 dont les organisateurs  qualifient d’un rendez-vous économique de haute facture et d’affaires.

Pour rappel, l’année dernière Edutrace a pu mobiliser à travers  des séries de  séminaires plus de 10000 auditeurs en ligne  et 500 acteurs économiques avec la participation de 6 pays africains.

LIRE AUSSI  Mouhamed Thioune, DG Edutrace « Se former ou apprendre en permanence auprès des meilleurs est le meilleur investissement »

Pour cette année, tous les moyens seront réunis pour faire de ACM 2021,un vecteur de détection d’opportunités tout en  favorisant  les mises en relation à travers la détection de coopération intra-africaine dans un contexte post pandémie. Plusieurs conférences et ateliers sont prévus.

D’un point de vue opérationnel, Edutrace veut «proposer des solutions de performances économiques (économie de haute technologie axée sur les services) post covid-19 aux décideurs publics et privés; d’élaborer une démarche de priorisation des méthodes de renforcement du tissu économique des pays africains pour favoriser l’auto-emploi des jeunes et des femmes et lancer des initiatives d’entreprenariat et/ou d’intrapreneuriat. Edutrace compte aussi fournir aux institutions et aux acteurs individuels des clés leur permettant d’exploiter les opportunités de marché qu’offre le digital.».

Les inscriptions sont ouvertes sur ce lien

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet