mardi, février 7, 2023

La CDC a réalisé un bilan de 300 milliards de Fcfa selon son Directeur Général

0 commentaire

Le directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (Cdc), Cheikh Ahmed Tidiane Bâ, a procédé à la présentation des vœux de nouvel an au personnel de la boite. A cette occasion, il a passé en revue les réalisations de l’entreprise et décliné ses ambitions.

«Créée avec une dotation initiale de 1,5 milliard de Fcfa, la Caisse des Dépôts et Consignations (Cdc) a atteint un bilan de plus de 300 milliards de Fcfa», s’est vanté le directeur général de la boîte lors de la cérémonie de présentation de vœux. Selon Cheikh Ahmed Tidiane Bâ, il y a eu deux réalisations majeures au sein de la Cdc. Il s’agit, à l’en croire, des ambitions de la boîte comme la mise en place effective de la plateforme des notaires qui permet aux professionnels de ce secteur
de reverser en ligne les sommes qu’ils reçoivent.

«Et les services de la Cdc peuvent en contrepartie restituer à partir de la plateforme. C’est un outil formidable qu’on a créé au niveau de la Cdc», souligne le responsable apériste de la Médina. La seconde réalisation est relative à la mise en place de «Cdc avenir». C’est une plateforme dédiée principalement aux jeunes avec trois axes à savoir : «L’accompagnement en bourse. Le deuxième axe est l’appui à la création de Start-up. Et le dernier point d’intervention concerne l’information».

Cette plateforme permettra d’aviser les potentiels investisseurs par rapport à l’environnement économique du Sénégal. «C’est une plateforme numérique où les jeunes retrouveront toutes les informations sur les stratégies de l’Etat et les structures dédiées à eux pour soit étudier soit créer une entreprise», explique M. Bâ. Outre les réalisations, le directeur général s’est projeté dans les ambitions que lui et ses équipes visent dans l’année en cours.

Leur principal objectif consiste à finir les projets entamés tels que les chantiers immobiliers. «La Cdc a des assiettes foncières à Bambilor, aux Mamelles et à l’ancien aéroport. Une partie des parcelles sera vendue. La Caisse a aussi des investissements dans l’immobilier, notamment au niveau de la Tour des Mamelles, qui sera livré en 2023».

Avec l’As