mardi, juin 18, 2024

Assises de l’entreprise : Amadou BA annonce une réforme du système fiscal

0 commentaire

Le Premier ministre Amadou Ba a procédé le 16 février dernier, à l’ouverture des travaux des assises de l’entreprise initiées par le Conseil national du patronat. A cette occasion, il a annoncé une réforme du système fiscal avec l’implication du patronat.

«Vous l’avez souligné à juste raison, notre système fiscal est basé sur la stratégie de l’élargissement de l’assiette qui renforce l’équité et la justice fiscales. L’augmentation du budget, vous avez raison, ne signifie pas donc nécessaire une augmentation des impôts. Au contraire le yaatal pourrait même entrainer le waagni. Cette conviction, vous la partagez avec moi. Vous la partagez aussi avec l’ensemble des membres du Gouvernement. Le dispositif fiscal actuel y contribue », a déclaré le chef du gouvernement.

«Au demeurant, vous serez impliqués dans le conception et la mise en œuvre de l’important chantier de réforme du système fiscal qui va bientôt commencer. Comme dans le cadre de la précédente réforme, de larges concertations seront ouvertes, dans une démarche inclusive, pour associer l’ensemble des partenaires à la réflexion et à l’incubation de ce qui sera le nouveau dispositif fiscal.

Concernant la dette intérieure, vous n’êtes pas sans savoir que des efforts importants ont été consentis par l’Etat durant l’exercice budgétaire précédent », a rassuré Amadou Ba. Il a souligné que ces efforts seront accentués pour conforter les équilibres budgétaires et financiers ; d’autant plus que la forte croissance projetée va permettre au Gouvernement de générer une marge de manœuvre budgétaire significative pour renforcer le développement du secteur privé. «Par ailleurs, vous n’êtes pas sans savoir que l’environnement des affaires constitue l’axe majeur de la politique d’attraction des investissements nationaux et internationaux.

Le Président de la République Macky Sall, considère que l’industrie doit être la base économique et le fer de lance de notre politique de développement. Le Gouvernement soutient l’entreprise et de la production locales à travers sa politique d’industrialisation », a ajouté le Premier ministre.