mardi, mars 5, 2024

L’ISRA recrute pour le BAME un chercheur en sciences sociales

0 commentaire

Le Bureau d’analyses macro-économiques (BAME) est une unité de recherche transversale de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA). Le BAME est spécialisé dans les recherches en sciences sociales en appui aux politiques de développement agricole, agro- alimentaire et rural. Le BAME est une équipe pluridisciplinaire composée d’une quinzaine de chercheurs en sciences économiques et sociales, en géographie, en agroéconomie, en statistique.

La mission de l’ISRA BAME est de produire des connaissances sur les politiques publiques, sur les dynamiques territoriales et sectorielles afin d’accompagner les décideurs et les acteurs des systèmes agro-sylvo-pastoraux et halieutiques.

Le BAME conduit ces recherches et accompagnements des acteurs politiques et des professionnels de l’agriculture à travers plusieurs objectifs à savoir :

  • Analyser les politiques publiques (construction, mise en œuvre, évaluation d’impact…) ;
  • Analyser les chaînes de valeur et les systèmes alimentaires ;
  • Analyser les conditions de la transition agro écologique ;
  • Accompagner les processus d’innovation, conception et évaluation ;
  • Mettre en place et accompagner les observatoires et les systèmes d’informations sur les dynamiques territoriales et sectorielles (au regard des systèmes agro-sylvo-pastoraux et halieutiques) ;
  • Analyser et accompagner les processus de gouvernance (des ressources naturelles, territoires, filières) ;
  • Appuyer et accompagner les plateformes de dialogue politique.
  • Pour en savoir plus, voir https://www.bameinfopol.info

1. Principales missions

Dans la lignée des travaux du BAME sur les transitions agroécologiques, alimentaires et énergétiques, sur l’analyse des politiques publiques et de leurs incidences sur les performances des agricultures, sur la compréhension des dynamiques territoriales et des mécanismes de gouvernance, le chercheur sera chargé de produire des connaissances et des méthodologies sur les processus de gestion des connaissances et de l’innovation dans une diversité de contextes. Il contribuera à identifier, comprendre, caractériser, documenter et accompagner des processus multi-acteurs.

Pour ses activités de recherche, la personne recrutée sera invitée à participer aux activités de recherche de l’unité, notamment mais non exclusivement autour d’un de ces objectifs affichés plus haut. Elle devra également s’investir dans des dynamiques de recherche collectives à l’échelle de l’ISRA et avec les partenaires de la recherche et du développement et ce, dans un cadre multiculturel et pluridisciplinaire.

Plus particulièrement, dans le cadre d’un projet structurant sur la transition bioénergétique, le chercheur investira quarante pour cent (40%) de son temps de recherche à l’atteinte des objectifs de ce projet. Dans ce cadre, la personne recrutée contribuera à renforcer les travaux sur l’innovation territoriale impliquant des petites et moyennes entreprises agroalimentaires (PME AA) en précisant les déterminants et les impacts des innovations liés à cette transition bioénergétique. Il abordera notamment cette question de l’innovation en analysant les ressources territoriales qui sont mobilisées ou mobilisables pour répondre aux besoins des entreprises et des acteurs impliqués. L’approche scientifique développée par ce chercheur s’inscrira dans le champ de la géographie économique et sociale, et dans les travaux qui posent l’innovation territoriale comme une composante majeure des processus de développement. Elle s’appuiera sur les acquis des travaux antérieurs sur les systèmes agroalimentaires localisés et des systèmes alimentaires durables.

La personne recrutée devra accompagner l’équipe du projet dans l’exécution des activités et plus particulièrement dans les stratégies de co-conception, d’organisation, de partage de connaissance et de développement de processus d’apprentissage dans les réseaux pour faciliter l’appropriation des innovations. De plus, elle réalisera des formations avec les partenaires du projet et auprès d’étudiants participant à la mise en œuvre du projet. Elle contribuera également à accompagner les acteurs impliqués dans les processus d’innovation territoriale afin de renforcer leurs capacités à innover en faveur de systèmes agroalimentaires plus durables. Plus généralement, il s’agira de contribuer à la conception de méthodes et d’outils visant l’accompagnement des PME AA.

2. Connaissances et compétences requises 

  • Politiques publiques agricoles aux différents niveaux institutionnels ;
  • Processus d’innovations, système d’innovations agricoles et agroalimentaires ;
  • Évolution des dynamiques d’organisations paysannes ;
  • Gouvernance foncière;
  • Agroécologie, pratiques agricoles vertueuses en matière d’utilisation des ressources;
  • Connaissances transversales dans les approches de recherche en sciences humaines et sociales.

3. Compétences techniques

  • Utilisation experte des outils bureautiques, Pack Office (Outlook, Word, Excel, PowerPoint).
  • Connaissances des logiciels de cartographie et de gestion de base de données ;
  • Maitrise de l’anglais.

4. Profil/expérience

  • Doctorat en géographie, sociologie, science politique, aménagement du territoire ;
  • Une expérience préalable de recherche ;
  • Nationalité sénégalaise.

5. Dossier de candidature

  • Une lettre de motivation adressée au Directeur Général de l’ISRA ;
  • Un curriculum vitae détaillé à jour ;
  • Une copie certifiée conforme des diplômes.

6. Conditions d’embauche

  • Emploi temps plein.
  • Rémunération : Grille salaires ISRA
  • CDD 24 mois avec possibilité de fidélisation
  • Etre de nationalité sénégalaise
  • Date souhaitée de début de contrat : mars 2023.
  • Poste basé à Dakar avec des missions dans les différentes régions du Sénégal et à
  • l’étranger.

Les candidatures doivent être transmises à la direction générale de l’ISRA par courrier électronique aux adresses suivantes : candidatures@isra.sn & recrutementisra@gmail.com avec la mention « Chercheur en géographie sociale », au plus tard le 28 février 2023.