lundi, juin 24, 2024

Restriction de l’internet au Sénégal – Le RESTIC dépose une plainte contre les opérateurs de télécommunications

0 commentaire

Le réseau des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (RESTIC) a annoncé qu’il prendrait des mesures légales en déposant une plainte devant le tribunal de la CEDEAO.

Cette décision fait suite à la rupture constatée dans le réseau d’internet mobile au Sénégal et à la prétendue violation des droits économiques et des libertés d’expression.

La plainte vise les trois opérateurs détenant une licence d’internet mobile sur le territoire national. Selon le RESTIC, ces restrictions et coupures d’internet mobile causent des dommages commerciaux et économiques incalculables. Le préjudice est estimé à 12 milliards de pertes par jour pour l’économie formelle et informelle, alors que le secteur numérique contribue à hauteur de 12 % du PIB sénégalais.

Le RESTIC informera le public de la date et de l’heure du dépôt de la plainte devant le tribunal communautaire. Cette action légale sera effectuée par le biais du greffe électronique du tribunal d’Abuja.