mercredi, mai 29, 2024

Khoudia Gueye, une femme visionnaire au service de la Tech

0 commentaire

*Dans l’écosystème tech du Sénégal, une femme spéciale se démarque par son parcours remarquable et sa détermination à transformer le paysage des TIC. Khoudia Gueye, co-fondatrice de SenChix, incarne la nouvelle vague de leaders qui façonnent l’avenir numérique du Sénégal. Rencontre avec une pionnière qui défie les normes et inspire une génération.*

Originaire de Kébémer, Khoudia est le produit d’un système éducatif sénégalais qui l’a vue exceller dès ses premiers pas académiques. Diplômée du lycée Abdoulaye Sadji avec un baccalauréat série C ( S1) , elle n’a pas tardé à gravir les échelons, poursuivant ses études à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, puis à l’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT) et à l’École Supérieure Polytechnique (ESP) de Dakar. C’est là, dans l’effervescence des premières promotions en téléinformatique, que Khoudia a commencé à forger sa vision d’un Sénégal plus inclusif technologiquement.

Sa carrière, débutée dans une petite entreprise de transfert d’argent, l’a rapidement menée à des rôles de plus grande envergure à la SENELEC, puis à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, où elle a conçu la nouvelle architecture du réseau de campus et a participé à la mise en place du réseau snRER interconnectant les universités publiques, entre autres. Son engagement et sa passion pour les TIC l’ont propulsée sur la scène internationale, lui permettant de figurer parmi le cercle restreint d’instructeurs du Network Startup Resource Center (NSRC) de l’Université d’Oregon depuis 2011 et de l’Académie Cisco de l’UCAD. 

Sur le plan national, elle a réalisé l’étude pour la mise en place du premier nœud du point d’échanges Internet SENIX en 2016 et a été membre de la Commission de Protection des données personnelles du Senegal de 2020 à 2024.

L’engagement communautaire de Khoudia au sein de la communauté Internet africaine n’est plus à démontrer.  Membre de plusieurs communautés de fellows (ICANN, IETF, AfNOG et Next Generation leaders d’ISOC), Khoudia a voulu partager ces opportunités auprès des jeunes filles sénégalaises et encourager ainsi la présence africaine et surtout féminine  dans le domaine des technologies Internet et de la gouvernance Internet.

« Rencontrer Dorcas Muthoni, fondatrice d’AfChix à Beijing lors d’une conférence IETF, a été un catalyseur pour moi. Discuter des défis et des opportunités pour les femmes dans la tech a renforcé ma détermination à agir », se rappelle Khoudia. Avec SenChix, elle ne se contente pas de parler de changement ; elle le crée. Le but ? Fournir un cadre où les jeunes filles peuvent non seulement apprendre, échanger de bonnes pratiques, mais aussi voir des modèles féminins qui ont réussi dans des domaines souvent dominés par les hommes.

Elle a été membre du board d’AfChix où elle a représenté l’Afrique de l’Ouest de 2016 à 2023. En 2022, elle a décroché la prestigieuse bourse ICI d’Internet2 qui lui a permis de participer à la conférence Technology Exchange à Denver, où elle a brillé lors d’un panel sur le mentorat dans les TIC.

Son rôle à l’Université numérique Cheikh Hamidou Kane a marqué un tournant décisif de sa carrière, où elle a quitté plus ou moins l’opérationnel pour occuper un post de management. En tant que Directrice des Systèmes d’information, Khoudia a piloté la mise en œuvre du Plan Directeur du Système d’information de l’UN-CHK de 2018 à 2023.  Cette riche expérience lui a donné une nouvelle passion dans la Gouvernance IT devenue son nouveau centre d’intérêt.

Le chemin n’est pas sans embûches. « La société sénégalaise, comme beaucoup d’autres, est confrontée à des stéréotypes de genre qui peuvent dissuader les femmes à poursuivre des études ou des carrières dans les nouvelles technologies », explique Khoudia. Mais avec des initiatives comme SenChix, elle est convaincue que le vent est en train de tourner.

Son message aux jeunes filles est clair : « Il n’y a pas de limites dans le métier des TIC. Visez l’excellence, spécialisez-vous et vous pourrez non seulement participer à la transformation numérique de notre pays mais aussi mener des vies professionnelles et personnelles riches et équilibrées. »

À travers son parcours et ses actions, Khoudia GUEYE ne se contente pas de suivre les traces ; elle les crée. Pour les jeunes femmes sénégalaises aspirant à des carrières en technologie, Khoudia n’est pas seulement une mentor; elle est la preuve vivante que l’ambition, couplée à l’expertise, peut ouvrir toutes les portes.