E.commerce

Nadia Khandid: “Etre e-commerçant c’est avoir un temps d’avance sur ses concurrents grâce à l’information”

Directrice commerciale chez Jumia Cameroun madame Khandid fait aujourd’hui partie des leaders du commerce électronique au Cameroun. Dans sa fonction au sein de cette entreprise leader dans son domaine, elle a pour mission de sensibiliser, de former et surtout d’encourager les PME camerounaises à se lancer dans le commerce électronique car dit-elle, c’est le secteur d’avenir.

 

Dans cet entretien qu’elle nous accorde avec bonheur, cette native du pays des Lions de l’Atlas, présente toutes les astuces pour devenir un grand dans ce domaine. Elle met en exergue les différents aspects de cette activité qui commence à prendre de l’ampleur dans le pays des Lions Indomptables.

 

Est-ce que le commerce électronique est la solution idéale pour le décollage de la PME camerounaise?

 

Bien sûr ! C’est même le moyen le plus adéquate pour une PME de prospérer rapidement sans investissement supplémentaire. Tout le monde sait que développer un réseau de distribution est très coûteux, risqué, long et limité. Le commerce électronique permet en quelques clics de toucher le monde entier en restant chez soi. Il suffit de faire appel à des professionnels comme Jumia.cm pour travailler gratuitement la visibilité.

D’autant plus que les PME ont parfois peu d’information sur les clients finaux. Elles peuvent sur internet avoir les réactions de leurs clients en instantané et corriger très vite leur stratégie commerciale.

 

Qui est appelé à faire du commerce en ligne?

Tout le monde peut faire du commerce en ligne, c’est cela qui est exaltant. Si vous avez des marchandises à vendre, peu importe la profondeur et/ou largeur de stock que vous avez, vous vendez !

 

Quelle place occupe ce secteur dans l’économie camerounaise aujourd’hui?

 

Il occupe une place de plus en plus importante. On voit clairement que le Cameroun ne déroge pas à la règle mondiale qui veut que le commerce en ligne se développe plus vite que le commerce traditionnel. « C’est l’avenir ! » comme dit l’expression mais c’est désormais le présent pour les camerounais. Ils souhaitent qu’on leur facilite leurs achats en leur proposant plus de service : livraison à domicile, garantie….ce que propose aujourd’hui le e-commerce.

 

Comment intéresser les acteurs des zones rurales au e-commerce quand on sait qu’internet n’est pas toujours de bonne qualité?

 

Les réseaux de télécommunication sont de plus en plus performants. « Rome ne s’est pas fait en un jour ». Il faut être patient, les projets avancent.

 

Quels sont les avantages d’un e-commerçant par rapport à un commerçant traditionnel?

 

Les charges ! Le e-commerçant peut se développer à l’infini dans tout le Cameroun d’abord et dans le monde entier ensuite sans investissement supplémentaire. Sa boutique est ouverte en ligne 24h/24, 7/7 jours. Aucun commerçant traditionnel ne peut suivre.

Par ailleurs, les plateformes de vente en ligne ont déjà des milliers de clients. Lorsque vous adhérer à ces plateformes gratuitement, elles vous offrent ce portefeuille de clients déjà acquis dans tout le Cameroun.

De plus, le e-commerçant est agile et peut très facilement (et gratuitement grâce à des plateformes comme Jumia.cm) connaître sur quels produit les clients cliquent le plus, quel produit il vend le mieux, quel est le prix du marché en temps réel. S’il souhaite se diversifier, en quelques clics il peut connaître les meilleures vente dans d’autres catégories de produits que la sienne. Etre e-commerçant c’est avoir un temps d’avance sur ses concurrents grâce à l’information.

Enfin, le commerçant online donne de la visibilité à ses produits dans tout le Cameroun sans investissement supplémentaire, il peut donc lancer des nouveaux produits et/ou une nouvelle marque sans budget publicitaire, c’est fou, non ?

 

Quels sont les obstacles à ce secteur aujourd’hui au Cameroun?

 

Sincèrement, il n’y a aucun obstacle au e-commerce bien au contraire. Tous ceux qui lui ont fait confiance sont aujourd’hui des défenseurs du e-commerce. Il s’adresse à tout type d’entreprise, sur tous les marchés et de toutes tailles. Le marché est en forte demande. On manque de stock par rapport au besoin. Les Camerounais sont prêts.

 

Est-ce que les problèmes sont les même partout en Afrique?

 

Non évidemment les enjeux ne sont pas les mêmes au Cameroun, au Nigéria, en Lybie, au Kenya ou au Maroc. Mais des solutions existent propres à chaque pays. C’est l’intérêt du e-commerce, il s’adapte très vite à son environnement en fonction des contraintes et des opportunités.

 

Quels sont les produits les mieux vendus sur la plateforme Jumia aujourd’hui?

 

Nous sommes très connus sur les produits électroménagers, la téléphonie et la télévision. Mais les vrais relais de croissance se trouvent dans l’informatique, la mode, la beauté et l’alimentaire. On trouve tout aujourd’hui sur Jumia. Il est possible de faire ses courses alimentaires mais également d’équiper sa maison, de s’habiller et de prendre soin de soi.

 

Quel conseils vous donnez à ceux qui hésitent encore à se lancer dans cette activité?

 

Il y aura toujours des leaders et des suiveurs, soyez le leader de votre marché. Quel commerçant ne saisirait pas une opportunité de business sans investissement supplémentaire ? Tout est gratuit. 800 commerçants sont déjà convaincus. Pourquoi pas vous ?

Comments

comments

Comments
To Top