C’est la grande nouveauté du gouvernement du Sénégal estime les acteurs qui ont toujours souhaité voir un spécialiste des TIC à la commande de ce ministère.

Après beaucoup de critiques, voilà enfin le soulagement de leur cri de cœur qui vient d’être entendu. Le Sénégal a désormais un ministre spécialement en charge de l’économie numérique et des télécommunications géré par Ndèye Tické Ndiaye Diop. La nouvelle est accueillie diversement par les acteurs et professionnels des TIC.

Dans une publication parue dans le site web du quotidien national Le Soleil, les différentes dénominations du ministère ont été critiquées car elles ne répondaient pas aux attentes des acteurs du secteur.

Dans le gouvernement précédant, le département existait.  Le grand regret selon certains professionnels était que le secteur tant capital pour un pays n’était pas autonome et était logé dans le même ministère que celui de la  Communication que gérait l’ex ministre Abdoulaye Bibi Baldé.

Lire aussi: Portrait de Ndèye Tické NDIAYE, ministre de l’économie numérique et des Télécoms

Il a fallut attendre la mise en place de la Stratégie Sénégal Numérique 2025 qui ambitionne de porter la contribution du numérique à hauteur de 16%, pour détacher ce ministère des autres et l’ériger en département ministériel. Cette initiative de la mise en place d’un ministère dédié à l’économie numérique est tout à fait logique et est venu à son heure.

Les acteurs accueillent cette mesure avec beaucoup de joie. Selon Eugène Niox, membre de l’Organisation des professionnels des Tic (OPTIC) : «C’est un vœu qu’on a jamais cessé d’appeler. Il y a une stratégie, la SN2025. Il est donc normal qu’il y ait un ministère qui accompagne tout ça ».

Poursuivant toujours ses vœux, il estime que l’appellation ne suffit pas. Car dit-il, «on attend de voir la dynamique qui sera impulsée. Mais nous restons dans les dispositions pour accompagner le dialogue public-privé. C’est ce que nous avons toujours fait d’ailleurs. C’est une bonne option. Maintenant, il faudrait que le ministre dirige ce département dans une dynamique de concertation pour impliquer tout le monde ».

Lire aussi: Sn 2025, Smart Sénégal, FAI : l’Optic diagnostique les maux du secteur

Avec la création par décret présidentiel du Conseil national du numérique, Ibrahima Nour Eddine Diagne une des membre de ce Conseil estime que l’idée de créer un ministère dédié à l’économie numérique est une très bonne idée. Mais, ajoute-t-il, « ça ne suffit pas. Tout dépendra de l’ampleur que va lui donner la hiérarchie. Il y a d’abord le ministère de l’Economie et surtout le Chef de l’Etat. C’est de là que dépend la suite ».

Mais M. Diagne se dit « rassuré » par le choix porté sur Ndèye Tické Ndiaye Diop pour diriger ce département. Il la décrit comme une travailleuse, battante et dégourdie.

Comments

comments