Dans un communiqué de la Banque africaine de développement, l’institution financière dit avoir consacré en 2019 près de 36% de ses approbations, soit 3,6 milliards de dollars, aux financements climatiques, dont plus de la moitié dédiée à l’adaptation des pays africains.

L’information a été donnée, lors de la quatrième édition du ‘’One Planet Summit’’, dédiée à la biodiversité, ouverte, à Paris, lundi. Un soutien de taille qui a fait que la Bad a été choisie en 2020 par les partenaires au développement pour abriter le Bureau régional pour l’Afrique du Centre mondial sur l’adaptation.

Le document précise par ailleurs qu’au cours de ces dernières années, les ressources de la Banque allouées au financement de l’adaptation au changement et à la résilience climatiques ont quintuplé, passant de 338 millions de dollars américains en 2016, à deux milliards de dollars en 2019″.

Lire aussi: Offre de 100 bourses d’études à l’Université COMSTS d’Islamabad

Pour rappel, les activités de cette toute nouvelle structure ont été lancées le 16 septembre 2020 à Abidjan, sous le haut patronage du président de la Banque, Adesina Akinwumi, en présence de nombreux chefs d’États africains et de leaders mondiaux tels que Ban Ki-Moon, ancien secrétaire général de l’ONU et Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet