Le départ définitif de Bill Gates du groupe Microsoft, en mars 2020, serait lié à une relation jugée « inappropriée » avec une employée de l’entreprise au début des années 2000, selon une information publiée dimanche par le Wall Street Journal.

Le fondateur et ancien dirigeant du géant informatique avait quitté en mars 2020 son siège d’administrateur du groupe. »Les membres du conseil d’administration de Microsoft avaient décidé que Bill Gates devait se retirer de son conseil d’administration en 2020 alors qu’ils menaient une enquête sur la relation qu’avait entretenue le milliardaire avec une employée de Microsoft et qui était jugée inappropriée », selon le quotidien économique, citant des sources proches du dossier.

En 2019, les membres du conseil d’administration avaient engagé un cabinet d’avocats pour enquêter sur cette relation. Cette décision a été prise à la suite d’un courrier dans lequel une ingénieure du groupe affirmait qu’elle avait eu une relation sexuelle pendant plusieurs années.

Il s’agit d' »une liaison datant d’il y a 20 ans qui s’était terminée de façon amicale », selon une porte-parole de Bill Gates, citée par le Wall Street Journal. Celui-ci a quitté Microsoft pour pouvoir s’investir à temps plein dans la Bill and Melinda Gates Foundation, a-t-elle souligné, comme cela avait alors été précisé.

LIRE AUSSI  Orange lance la 1ère édition du concours de la meilleure application pour les développeurs férus de technologies

Des liens entre Bill Gates et Jeffrey Epstein

Agé de 65 ans, l’ancien patron de Microsoft et sa femme Melinda, 56 ans, qui avaient créé ensemble il y a 20 ans cette fondation luttant contre la pauvreté et les maladies, ont annoncé leur divorce le 3 mai dernier, après 27 ans de mariage.Un porte-parole de Microsoft a confirmé à l’AFP que le groupe a été saisi fin 2019 du fait que « Bill Gates a cherché à établir une relation intime avec une employée de l’entreprise en 2000. Un comité du conseil d’administration a examiné le problème, aidé par un cabinet d’avocats externe, pour mener une enquête approfondie ».

Toujours selon le Wall Street Journal, les membres du conseil d’administration s’étaient également enquis des liens entre Bill Gates et le défunt financier Jeffrey Epstein, poursuivi pour trafic de mineures. La défense de Bill Gates a assuré qu’il s’agissait de « relations philanthropiques », qu’il avait « regrettées », souligne le quotidien.

Bill Gates, qui avait fondé Microsoft en 1975 avec Paul Allen, décédé en 2018, avait renoncé à la direction générale du groupe en 2000, pour se consacrer davantage à sa fondation, avant de quitter toute fonction exécutive chez Microsoft en 2008. Son siège d’administrateur était la dernière fonction qui le liait encore au géant qu’il a cofondé.

LIRE AUSSI  Casques de réalité augmentée: l'armée américaine annonce un contrat de 22 milliards de dollars avec Microsoft

Avec Bfmbusiness

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet