mercredi, août 17, 2022

Agridata : le Sénégal se dote d’une nouvelle plateforme de données agricoles

0 commentaire

Les statistiques touchent tous les aspects de la vie moderne. Elles sous-tendent de nombreuses décisions des pouvoirs publics, des entreprises et des collectivités.

Pourtant, malgré leur importance au Sénégal, dans beaucoup de domaines, les données ne sont pas à jour et sont sujettes à discussion. Il s’y ajoute que leur accessibilité n’est pas évidente. Pour pallier ces faiblesses, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) en partenariat avec l’Initiative prospective agricole et rurale (Ipar) et la Direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques agricoles (Dapsa) avec l’appui de la Fondation Hewlett et la Fao ont lancé, ce vendredi 29 Juillet, une plateforme AgriData.

«Celle-ci ambitionne d’apporter au secteur agricole sénégalais des statistiques agricoles exhaustives et fiables pour constituer la base d’une politique de développement économique reposant sur des bases factuelles, tout en responsabilisant les agriculteurs et les autres acteurs de la chaîne de valeur», a expliqué le Pr Aly Nar Diop, Directeur de l’Ansd.

En plus de la disponibilité, l’accessibilité des données statistiques peut être également un outil d’aide à la décision. Cheikh Oumar Bâ, Directeur exécutif de l’Ipar qui s’est réjoui du lancement de la plateforme, a indiqué que les principaux défis seront l’appropriation, la diffusion et la pérennisation. Mame Ndiobo Diémé de la Fao a insisté sur l’importance des statistiques dans la conduite des politiques publiques en tant qu’outil d’aide à la décision et dans la planification. Il a magnifié la collaboration avec le gouvernement sénégalais qui a permis le lancement de cette plateforme dédiées aux données agricoles.

La plateforme AgriData offre un accès à plusieurs sources de données exhaustives et fiables, sur l’agriculture au Sénégal, dans le but de contribuer à une meilleure politique de développement économique reposant sur des bases factuelles et impliquant les agriculteurs et autres acteurs de la chaîne de valeur. Ainsi, grâce à une bonne planification et un bon suivi, les objectifs fixés pourront être atteints dans l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’environnement et le développement durable.