Technologie

Dr Cheikh Tidiane Sy, DG de l’Estel : « Les développeurs sont des soldats de la révolution numérique»

nuitdu code hacker senegal esstel

HubGateway a organisé, le samedi 11 juin, « La nuit du code », une soirée pour célébrer le code à Dakar. Une occasion pour permettre à plusieurs jeunes, passionnés de technologies de se rencontrer et d’échanger sur l’informatique.

Dans son mot d’ouverture, le Professeur Cheikh Tidiane Sy, ancien ministre de la Justice, a considéré les jeunes développeurs qui participaient à cet événement comme des soldats de la révolution numérique.cheikh tidiane sy ministre estel code

Pour le directeur d’Estel, école qui a accueilli cette édition, « La nuit du code » fait partie de ces travaux de recherches, ces exercices, cet investissement intellectuel et financier qui sont à la base des innovations dans le numérique. Dès lors, tous ces jeunes développeurs qui passent toute une nuit à travailler, réfléchir, sont des soldats de la révolution numérique.

« Les technologies de l’information et de la communication sont, incontestablement, devenues incontournables. Notre système de formation, notre système d’éducation exigent de nous un minimum de présence dans cet univers tech. », précise l’ancien directeur de l’Ecole nationale d’économie appliquée.

Et si l’on soutient que la révolution numérique peut booster la croissance de l’économie africaine c’est parce qu’il y a des niches d’emplois dans ce secteur. Aujourd’hui, les yeux des autorités sont rivés sur cette jeunesse, actrice de cette révolution en Afrique.

Pour l’ancien ministre de la justice, ces types de rencontres sont à encourager et à multiplier.

En effet, les technologies de l’information et de la communication sont un vrai canal qui mène à l’emploi. Elles peuvent jouer un grand rôle dans la réduction du taux de chômage dans nos pays.

En plus de cela, le directeur général de l’Ecole supérieure des Métiers du Management et des Langues, Professeur Sy, est convaincu  que ces technologies sont un tremplin, pour cette jeunesse africaine, d’accéder à la connaissance.

« Aujourd’hui, avec ces technologies de l’information et de la communication, le monde est en train d’être transformé. La révolution numérique est une réalité. Il y avait eu un gap, cependant, avec tous les efforts qui ont été faits durant ces dernières années, nous sommes arrivés à le combler. »

 

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top