D’origine malienne, DIAMBO est fière de la fabuleuse culture culinaire que le Sénégal lui a offerte.  Passionnée de design, elle est toujours inséparable de son voile bien posé sur la tête. Le model « femme africaine », elle l’incarne et l’a vit dans son être. La  volontaire à «Jiggen Tech HUB », le 1er réseau au Sénégal à faire la promotion des STEM chez les jeunes filles et femmes, s’active dans la culture africaine. Curieuse elle l’est car elle est plus attirée par les autres cultures. Aminata a beaucoup aimé son expérience avec le Study of The US Institute.

Mame Aminata DIAMBO s’active dans l’agroalimentaire. La dame au sourire facile veut créer un label de producteurs sénégalais. A travers, sa Startup Sunday, sur Instagram et YouTube, elle partage ses expériences d’entrepreneure.

Lire aussi: Technologies : Les filles invitées à innover dans la création des applications

Avec ses parents Mame Aminata a créé sa marque de vêtements. Elle expérimente « le domaine infini et surexcitant du design ».  Selon la malienne, « ses clients sont plus que des chiffres; leurs corps reflètent leur vécu. En nous faisant confiance pour les habiller, ils nous laissent faire partie de leur histoire ».

Pour DIAMBO, «les plus belles histoires et réalisations débutent avec nos proches ». Sa famille est sa première source d’inspiration car c’est avec elle qu’elle a pu découvrir ses capacités et qu’elle a pu les mettre en pratique.

Lire aussi: Nihamo Sakho : le blogging, la beauté de la femme africaine et moi…

« S’aimer, s’accepter et ne pas se sentir obligée de se justifier », voilà les plus grands défis que se fixe à chaque fois la malienne amoureuse du design. Et c’est valable pour elle au niveau scolaire, personnel et professionnel, car pour elle, c’est là qu’on apprend la valeur de deux choses : avoir une bonne force mentale et être constant.