Onze pays africains figurent dans le classement du centre de recherche StartupBlink qui compare les écosystèmes technologiques et innovants de la planète. Il s’agit de l’Afrique du Sud, du Kenya, du Rwanda, du Nigeria, de la Tunisie, de l’Egypte, du Maroc, du Ghana, de l’Ouganda, du Cap-Vert et de la Somalie.

Dans son Startup Ecosystem Rankings 2020, le centre de recherche StartupBlink dresse le top 100 des pays avec l’écosystème start-up le plus dynamique au monde. Seules onze nations africaines y figurent.

Lire aussi l’article : Smart Transport : « Yoon-bi », la Startup sénégalaise qui veut réduire les embouteillages grâce à l‘AI

L’Afrique du Sud, première du continent, occupe la 52e place mondiale suivie du Kenya à la 62e place. Le Rwanda et le Nigeria prennent respectivement la 65e et 68e place tandis que la Tunisie et l’Egypte occupent la 77e et la 81e. Le Maroc vient à la 83e, devant le Ghana qui est 85e. L’Ouganda, le Cap-Vert et la Somalie sont respectivement 89e, 91e et 95e.

Source : StartupBlink

Si la majorité des écosystèmes start-up africains révèle un recul dans le classement comparativement à celui de 2019, il faut toutefois noter que l’apparition du Cap-Vert et la Somalie peut être interprétée comme une progression, car ils sont nouveaux dans le classement.

Rappelons que ce classement s’appuie sur trois points : le nombre de start-up et d’organisations de soutien qui fournissent des ressources, un réseautage et l’accès aux capitaux ; la qualité des start-up et l’environnement des affaires.

Agenceecofin 

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet