Le jeu vidéo le plus populaire du monde doit en partie son succès à une Française qui utilise ses connaissances du cerveau pour élaborer des programmes efficaces.
Elle est la psychologue française derrière le succès de Fortnite, celle qui s’est glissée « Dans le cerveau du gamer » – le titre de son livre, qui vient de paraître chez Dunod – pour peaufiner pendant quatre ans, chez Epic Games, le jeu vidéo le plus populaire du monde. Un phénomène de société, avec aujourd’hui, trois ans après sa sortie, plus de 350 millions d’utilisateurs. Célia Hodent, 42 ans, détonne un peu dans l’univers très masculin des gamers (« joueurs »).

D’abord, parce que c’est une femme, passionnée par le sujet depuis l’enfance : « C’est un loisir que j’ai partagé avec mes parents. Je me souviens qu’ils avaient acheté le Videopac, l’une des premières consoles, fabriquées par Philips à la fin des années 1970… » Ensuite, parce que Célia Hodent a une spécialité peu courante dans le milieu : la psychologie cognitive, objet de la thèse de doctorat qu’elle a soutenue en 2004 à l’université Paris-Descartes.

Lire la suite

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet