jeudi, février 2, 2023

La RDC à l’honneur du Forum Africain des Infrastructures 2022

0 commentaire

Le forum annuel de la promotion du secteur des infrastructures de transport en Afrique du nord, de l’ouest et centrale, FAI, fait son grand retour au Maroc, plus précisément à Rabat, dans une édition inédite.

En plus des sujets et thématiques transverses liés aux infrastructures de transport, le forum abordera en profondeur les enjeux de la connectivité routière et les défis infrastructures portuaires, ferroviaires et aéroportuaires.

Par ailleurs, le FAI va honorer la République Démocratique du Congo désignée Invité d’Honneur de cette édition, confirmant ainsi la vocation panafricaine de ce forum.

Sous l’égide du Ministère de l’Équipement et de l’Eau et organisée en partenariat avec SSATP (Groupe Banque Mondiale) et Proparco, One Africa Forums (ex i-conférences) annonce la tenue de la 14e édition du Forum Africain des Infrastructures, les 12 et 13 Décembre 2022 à Rabat, sous le thème : « Infrastructures de transport, un impératif pour une Afrique intégrée »

Plus de 400 acteurs clés d’une trentaine de pays seront réunis à la capitale du Maroc, Rabat, pour débattre entre pays de la région sur les pistes de développement des infrastructures en Afrique, privilégiant la coopération Sud Sud, dans une atmosphère exclusive et conviviale inspirant les grands décideurs africains de la sphère gouvernementale comme du secteur privé. En gestation depuis des années, la Zone de Libre Echange Continentale Africaine est désormais en vigueur et devra avoir les moyens de ses ambitions. Cependant, la réussite de l’intégration commerciale africaine ne peut être assurée sans des infrastructures terrestres, portuaires et aéroportuaires adéquates capables de répondre efficacement à la dynamique de
développement envisagée par les pays africains.
Cette édition mettra à l’honneur la République Démocratique du Congo et connaitra la participation d’une importante délégation en provenance de Kinshasa et menée par S.E. Monsieur Alexis Gisaro, Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, S.E. Monsieur Chérubin Okende Senga, Ministre des Transports Voies de Communication et Désenclavement et
Monsieur Alexis Kayembe De Bampende, Conseiller Spécial du Chef d’Etat en Charge des Infrastructures ainsi que d’autres personnalités publiques et privées du secteur des infrastructures de transport.

La RDC conserve une forte dynamique en termes d’investissements dans plusieurs secteurs dont celui des infrastructures de transport qui représente aujourd’hui une priorité pour le gouvernement congolais et un véritable moteur de croissance à travers le lancement de plusieurs projets de grande envergure. Sous le leadership du Président Félix Antoine Tshisekedi
Tshilombo, des efforts considérables sont en train d’être consentis pour la réhabilitation et la modernisation des infrastructures existantes ainsi que le lancement d’un programme de quelques milliers de kilomètres de nouveaux réseaux routier et ferroviaire. L’objectif étant d’interconnecter les régions de la RDC pour fluidifier le flux humain et commercial, mais aussi de transformer le pays en un hub d’accès pour les pays enclavés de la région.

Parmi les grands thèmes qui seront adressés en marge de cette édition est la nécessaire inclusion économique et sociale des zones désertes du continent par les infrastructures de transport. Le développement du continent ne peut se faire sans considérer ces zones éloignées qui peuvent être source de progrès et de croissance. Quelles stratégies alors pour la connectivité, l’inclusion et l’intégration de ces zones ? Comment mobiliser des financements pour des projets qui présentent de telles caractéristiques ? Et surtout comment mesurer leur impact sur les populations et évaluer leur retour sur investissement ? Cette édition du FAI se penchera sur le cas des régions du Sud du Royaume du Maroc où l’Etat a déboursé un milliard d’Euros pour la construction d’une voie express de 1.055 kilomètres entre les villes de Tiznit et de Dakhla. Plusieurs personnalités africaines et internationales participeront à ce panel de haut niveau, dont la Banque Mondiale, le NEPAD, l’OCDE ainsi que la BAD.

«Cette 14e édition du FAI servira de table ronde d’échanges et de discussions afin de passer au crible l’ensemble des expériences africaines, d’identifier les défis, enjeux et difficultés actuels du secteur des infrastructures de transport en Afrique. A cet effet, le modèle infrastructurel de la République du Congo, sera particulièrement mis en exergue lors de cette rencontre panafricaine», a déclaré Hassan M. Alaoui, Président de One Africa Forums.