Portrait

Alioune Mbengue . un entrepreneur TIC, de la passion au réalisme

Rien ne présageait  la réussite de ”Mbengue point net”, c’est du moins le sobriquet que l’entourage employait souvent pour s’adresser à l’actuel directeur de la Convergence Technologique et administrateur des portails web lerufisquois.net et toukki.net, un amoureux du net admiratif devant  les précurseurs  de site d’information tels que seneweb en 99 et xalima.com en 2003. Inspiré par le dernier,  Alioune Mbengue décide de se lancer dans un projet de portail web qu’il appellera, en 2007,  lerufisquois.net.

Alioune-MbengueUn portail qui s’intéresse aux informations portant sur la vieille ville de Rufisque au profit des Rufisquois d’ici et de la diaspora.

Infographe de formation, Alioune est un start-uper qui multiplie les l’Inov’Actions et qui s’est initié seul au départ avant d’aller chercher de l’aide chez les précurseurs des portails web, les professeurs en informatique et infographes. Il a fait ses études à Rufisque et après son baccalauréat en poche, il est allé suivre une formation dans un Centre de la localité et obtient, ainsi, son diplôme d’infographe.

Depuis, cet élève turbulent à l’école, meneur de grève,  est devenu un entrepreneur TIC et dit partout avec aise que ” les Rufisquois connaissent bien lerufisquois.net et tukki.net”,  avant d’ajouter que ”nos compatriotes de la diaspora m’appellent souvent pour témoigner de leur fierté pour les deux  portails. »

[tabs type=”horizontal”][tabs_head][tab_title]La Convergence Technologique, une entreprise qui contrôle les deux portails web[/tab_title][/tabs_head][tab][/tab][/tabs]

Aujourd’hui l’homme fait fi de son généreux physique et se penche uniquement sur ses activités dans le monde des TIC mais aussi le sport et son poids ne le gène en rien pour jouer au foot avec ses amis. Alioune Mbengue ne s’est pas limité aux plateformes que sont le rufiisquois.net pour vendre l’image de sa ville natale, et toukki.net qui s’intéresse aux Sénégalais de l’extérieur.
Il a mis en place La Convergence Technologique, l’entité est une entreprise qui contrôle les deux portails web, et qui développe une autre ambition, c’est-à-dire, passer par les technologies de l’information pour faire des sondages, qui consistent pour les internautes à élire ”Le Rufisque de l’année”. L’événement verra sa septième édition le 02 Janvier 2016 et l’autre événement organisé par la Convergence Technologique  et destiné aux Sénégalais les plus distingués d’une année à une autre, sera bientôt à sa troisième année.
Des événements  d’envergure et qui donnent à la Convergence Technologique sa notoriété actuelle.

Alioune Mbengue est membre fondateur de  l’APPEL avec Ibrahima Lyssa Faye et compagnie et avoue que malgré ce qui se dit en dehors, le président de l’APPEL assure et assume son rôle. Il le félicite d’ailleurs pour sa réélection. Et  pour sa part,  Mbengue ne cherche pas de poste de responsabilité dans l’association et se veut membre simple.

[tabs type=”horizontal”][tabs_head][tab_title] Le net c’est la rapidité, l’instantanéité[/tab_title][/tabs_head][tab][/tab][/tabs]

Administrateur de plateforme web, Mbengue déplore avec fougue la connectivité au Sénégal. Ce qu’il veut c’est une diminution des tarifs chez les opérateurs et un haut débit, car soutient-il, le net c’est la rapidité, l’instantanéité. Néanmoins,  Alioune Mbengue reconnait qu’avec son entreprise web il ne plaint pas malgré tout.

Alioune Mbaye avec Malick Diop, Maire du Point E

Alioune Mbaye avec Malick Diop, Maire du Point E

Le but du jeu ce n’est pas seulement un business model qui génère des fonds,  mais surtout promouvoir l’image de Rufisque et créer un linkage entre Rufisquois d’ici et d’ailleurs. C’est pour cela que  l’homme ne cherche jamais en tant que web journaliste,  à créer le buzz sur le net. D’ailleurs certains contenus pour lui n’honorent pas le métier et avec l’APPEL il espère que les moyens de contrôle seront un jour au point contre ces dérives. Et cela l’association y travaille,  dit-il.
Pour lui et son équipe,  Dieu merci, jamais de procès pour le contenu dans ses portails. Pourtant Mbengue travaille avec des jeunes  qui sont à son image très professionnels dans le traitement de l’information. Justement ses jeunes ont eu du vécu à ses côtés pour certains qui sont même devenus des cadres dans des boîtes de la place.
Côté projet,  La Convergence Technologique avec son boss prépare déjà deux nouveaux supports , un Magazine sur papier et une webzine. En attendant de créer un siège réel la Convergence Technologique reste une entreprise virtuelle.

Comments

comments

Comments
To Top