La Minute Tech

Les 10 grandes tendances de la consommation mobile 2016 – Nouveau rapport d’Ericsson

consumer-trends-ericsson

Dans la cinquième édition de son rapport annuel sur les tendances, le Laboratoire de la Consommation d’Ericsson présente Les 10 grandes tendances de consommation pour 2016 et au-delà

Le rapport de cette année montre que les consommateurs pensent que l’intelligence artificielle (IA) permettra bientôt une interaction avec les objets sans avoir recours à un écran de smartphone. En effet, la moitié des utilisateurs de smartphones s’attendent à ce que les smartphones deviennent des objets du passé d’ici les cinq prochaines années.

Le rapport montre également que l’adoption de technologies en réseau bouge de manière plus rapide que prévu, l’utilisation de masse devient la norme plus rapidement. Ainsi, la période pendant laquelle les utilisateurs précoces influencent d’autres personnes est maintenant plus courte qu’auparavant.

« Quelques-unes de ces tendances peuvent paraitre futuristes. Mais l’intérêt du consommateur pour les nouveaux paradigmes d’interaction tels que l’IA et la réalité virtuelle (VR), ainsi que pour l’intégration de l’Internet dans les murs des habitations ou même dans nos corps, est assez fort », a expliqué Michael Björn, Directeur de la Recherche au Laboratoire de la Consommation d’Ericsson.

« Cela signifie que nous pourrions bientôt voir apparaitre de nouvelles catégories de produits – et la transformation complète d’industries – pour accueillir ce développement ».

Les analyses dans le rapport des « 10 grandes tendances de la consommation 2016 » viennent du programme de recherche mondial du Laboratoire de la Consommation d’Ericsson et représentent un éventail d’opinions de consommateurs. La tendance la plus forte représente 1,1 milliard de personnes à travers 24 pays, alors que la plus faible représente 46 millions d’utilisateurs urbains de smartphones dans 10 villes principales.

Voici les 10 tendances pour 2016 et au-delà :

  • L’effet  « style de vie en réseau ». Quatre personnes sur cinq expérimentent  maintenant un effet dont  les bénéfices obtenus à partir des services en ligne augmentent au fur et à mesure que les gens les utilisent. Au niveau mondial, un consommateur sur trois participe déjà aux différentes formes de l’économie de partage.

 

  • Les « natifs du streaming ». Quotidiennement, les adolescents regardent plus de vidéos sur YouTube que tout autre groupe d’âge. Quarante six pour cent des 16-19 ans passent une heure ou plus sur YouTube chaque jour.

 

  • L’IA se débarrasse de l’écran. L’intelligence artificielle permettra une interaction avec des objets sans avoir besoin d’un écran de smartphone. Un utilisateur de smartphones sur deux pense que les smartphones seront des outils du passé d’ici les cinq prochaines années.

 

  • Le Virtuel devient Réel. Les consommateurs veulent une technologie virtuelle pour leurs activités quotidiennes telles que regarder du sport et passer des appels vidéo. Quarante-quatre pour cent veulent même imprimer leur propre nourriture.

 

  • Maisons-capteurs. Cinquante-cinq pour cent des propriétaires de smartphones pensent que dans les cinq prochaines années les briques utilisées pour construire les maisons pourraient contenir des capteurs qui contrôleraient les moisissures, les fuites et les problèmes d’électricité. Ainsi, le concept de maisons intelligentes pourrait avoir besoin d’être repensé depuis le début.
  • Des passagers « intelligents ». Les voyageurs veulent utiliser leur temps utilement  et ne pas se sentir comme des objets passifs en transit. Quatre-vingt-six pour cent utiliseraient des services de transport personnalisés s’ils étaient disponibles.

 

  • Discussion d’urgence. Les réseaux sociaux peuvent devenir le moyen préféré pour contacter les services d’urgence. Six consommateurs sur dix sont aussi intéressés par une application d’information sur les catastrophes.

 

  • « Internables ». Des capteurs internes qui mesurent le bien-être de nos corps pourraient devenir les nouveaux accessoires. Huit consommateurs sur 10 voudraient utiliser la technologie pour améliorer leurs perceptions sensorielles et leurs capacités cognitives telles que la vision, la mémoire et l’ouïe.

 

  • Tout est piraté. La plupart des utilisateurs de smartphones croient que la piraterie et les virus continueront d’être un problème. Comme un effet secondaire positif, un sur cinq dit qu’il a une plus grande confiance dans une organisation qui a été piratée et qui, après, a réglé le problème.

 

  • Journalistes « Netizen ». Les consommateurs partagent plus d’informations que jamais et pensent que cela augmente leur influence sur la société. Plus d’un tiers croient que dénoncer en ligne une société corrompue a un plus grand impact que d’aller à la police.

 

 

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top