Economie Numerique

Airbnb est de plus en plus présent en Afrique

airbnb afrique

AIRBNB est une plateforme de location de logement basée aux États-Unis. Une étude publiée le 17 octobre dernier révélait que sa présence a permis de générer 61 millions de dollars dans l’économie marocaine cette année.

Nul ne pouvait prédire l’impact d’Airbnb sur les économies africaines en 2008, lors de sa fondation. L’activité d’Airbnb a permis d’injecter 61 millions de dollars dans l’économie marocaine cette année. C’est ce que révèle un rapport publié le 17 octobre par la plateforme communautaire payante de location et de réservation de logements.

En effet, Airbnb devient de plus en plus populaire dans les villes africaines. En 2015, Sofia Gkiousou, Public Policy Manager de la plateforme, rappelait que chaque ville africaine pouvait avoir un potentiel énorme surtout quand l’offre de logement est diverse.

Le Maroc, au même titre que l’Afrique du Sud, le Kenya, la Tunisie, l’Égypte et la Tanzanie, se retrouve en tête des pays africains les plus dynamiques sur Airbnb, avec respectivement plus de 500 offres de location chacun.

Aujourd’hui, les réservations de visiteurs sur Airbnb en Afrique sont passées de 572 000 en 2015-2016 à 1,2 million de septembre 2016 à septembre 2017.

Voir du côté de Jumia Travel : Jumia Travel augmente de 33% le taux de conversion grâce à Google Progressive WebApp

Entre septembre 2016 et septembre 2017, le Royaume du Maroc a accueilli 297 000 « invités », comme les qualifie l’entreprise américaine, soit un peu moins de la moitié que l’Afrique du Sud, première du classement, avec 651 000 visiteurs par an.

Le nombre de touristes au Maroc a connu un boom de 68% par rapport à l’année précédente. Parmi ces visiteurs, 88% affirment avoir loué un logement sur Airbnb pour vivre comme les locaux.

Airbnb, le leader de la location de logement entre particuliers, envisage de renforcer sa présence en Afrique. Depuis son entrée sur le continent, le concept connaît une forte croissance.

Souleymane Diallo
Source : happyinafrica.com

Comments

comments

Comments
To Top