Fadimatou Salman, 33 ans, est depuis le 27 décembre 2018 la nouvelle chef de la cellule de Communication et des Relations Publiques de l’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun. Elle fait ainsi partie des dizaines des cadres de l’ART nommés ce jour-là au terme de la 45ème session extraordinaire du conseil d’administration de l’ART. C’est ce qu’indique la Résolution N°0384/ART/CA du 27 décembre 2018 portant nomination des responsables à l’ART. Cette résolution est signée du PCA de l’ART, Hessana Mahamat et d’un administrateur de l’ART en la personne d’André Bertrand Mbock, ingénieur principal des travaux de télécommunications.

Fadimatou Salman remplace à ce poste Mme Jessie Athogo Ekukole, qui elle, a été nommée Chef de cellule de la Coopération. Toutes travailleront sous la direction Sylvestre Noubissie, nommé chef de la Division de la Communication et de la Coopération, en remplacement de Jean Robert Mbou, admis a faire valoir ses droits à la retraite.

Avant sa nomination à ce poste, Fadimatou Salman occupait le poste de Charge d’études assistant à la Division de la Communication et de la Coopération. De 2010 à 2015, elle a été chef de service des Relations Publiques à l’ART. Diplômée de la 35ème promotion de journalisme de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’Information et de la Communication (Esstic), Fadimatou Salman est d’abord journaliste. Mais, après ses trois ans de formation à l’Esstic en 2007 en journalisme, elle se perfectionnera encore en Communication des organisations en obtenant en 2010 un Master dans la même école.

Nous sommes dans l’ère du numérique et nous devons profiter des multiples possibilités qu’offre l’Internet. D’ailleurs dans ce sens, nous comptons également sur votre plateforme web Digital Business Africa.Fadimatou Salman

La nouvelle promue ne manque pas d’idées pour mettre en exergue les actions du régulateur télécoms camerounais. « Mes prédécesseurs à ce poste ont fait un travail remarquable et je les remercie pour cela. Ces acquis seront pérennisés et consolidés. Aussi, nous allons désormais mettre un accent sur la communication sur toutes actions que mènent l’ART à la faveur des abonnés et des opérateurs. Non seulement les actions en interne, mais également en externe. Ceci de manière régulière. Et ce, en utilisant tous les moyens de communication qui s’offrent désormais à nous. Vous comprenez que je parle des médias traditionnels et bien entendu des médias et plateformes cybernétiques, car nous sommes dans l’ère du numérique et nous devons profiter des multiples possibilités qu’offre l’Internet. D’ailleurs dans ce sens, nous comptons également sur votre plateforme web Digital Business Africa qui abat un travail remarquable dans le secteur des TIC, des Télecoms et du numérique en Afrique », confie Fadimatou Salman à Digital Business Africa.

Camarade de promotion et chef de Division de la Communication et des Relations publiques au ministère de la Décentralisation et du Développement local, Paul Manyanye Ikome, croit qu’elle relèvera le défi à la tête de la cellule de la Communication de l’ART avec brio. « Fadimatou Salman a toujours été professionnelle depuis nos bancs à l’Esstic. L’une de ses qualités c’est son organisation méticuleuse quand elle effectue une tâche et cela s’est manifestée plusieurs fois durant notre formation. Je sais qu’elle n’a pas changé et qu’avec son expérience elle s’est plutôt perfectionnée. Ce sera un atout indéniable pour l’ART », confie-t-il.

Recrutée à l’ART en mars 2009 la nouvelle Celcomm a hâte d’imprimer, à sa manière, sa marque à la cellule de Communication de l’ART. Quelques couleurs seront dévoilées dans quelques semaines lors du Salon Promote 2019 qui se tiendra au Palais des Congrès de Yaoundé, promet-elle.
Par Beaugas-Orain DJOYUM

Source  – Digitalbusiness

Comments

comments