Actuellement, l’innovation technologique est capté par les startups. Avec pour objectif  de réunir des startups pour parler des questions de financement et de réussite dans les entreprises, la première édition de “Planète Start-ups” est partie pour être annuelle afin de favoriser les échanges. 

La problématique de la durée de vie des startups a été au cœur des discussions avec des entrepreneurs qui se lancent de plus en plus dans l’innovation technologique. Grâce au digital, certains jeunes développent des applications innovantes qui participe dans le développement économique du pays mais leurs pérennisation pose problème.

Lire aussi: Demba KANDE de DECLIC : les startups du Sénégal ont besoin de créer des link pour le développement économique

La faiblesse de l’accompagnement, du financement doit être une question à résoudre pour défier la loi 80 -20 où seulement 20% des entreprises résistent.  La vitalité des startups est d’actualité au Sénégal. 

Selon Joëlle Sow, directrice générale Afrique de la start-up Guty , ” les startups peuvent changer l’économie d’un pays car le numérique s’introduit de plus en plus dans les ménages”.  En tant que co-organisatrice, elle  plaide pour que les financements soient plus orientés vers l’entrepreneuriat numérique pour changer la donne.