La pandémie Covid19 imposant le confinement  a poussé les  pays à adopter de nouvelles stratégies de riposte pour aider la population. Si certains sont pour une méthode de distribution simple des vivres, d’autres ont choisi d’utiliser la technologie pour faciliter l’aide alimentaire. 

Au Gabon, dans le souci d’optimiser l’aide qu’elle apporte aux populations vulnérables, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille a lancé, ce vendredi 5 juin 2020, le transfert d’une aide alimentaire par paiement mobile (mobile money) en partenariat avec la société de télécommunication Airtel Gabon

Dès ce vendredi, 6 061 personnes économiquement faibles vivant dans les neuf provinces du Gabon recevront une notification sur leur téléphone mobile leur annonçant la réception d’un montant de 25 000 FCFA.

 “Ce montant devrait leur permettre d’acheter des vivres ou d’honorer certaines dépenses domestiques. Bien que les retraits d’argent en espèces soient autorisés, les bénéficiaires de cette aide sont encouragés à privilégier les paiements mobiles dans les commerces équipés de ce dispositif afin de respecter les gestes barrières.

Selon Dr Simone Mensah, Vice-Présidente de la Fondation « les crises sont un terreau fertile pour l’innovation car elles nous poussent à nous surpasser et à sortir des sentiers battus. L’utilisation de la technologie du paiement mobile nous permet d’optimiser notre stratégie de distribution de l’aide alimentaire. D’une part, nous atteignons directement et plus rapidement les bénéficiaires à travers le pays en réduisant le nombre d’intermédiaires. D’autre part, nous soutenons les commerces de proximité qui ne sont pas en mesure d’émettre des bons d’achat »

 Par cette action, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille entame la troisième phase de son projet Solidarité Covid-19 visant à accompagner les populations défavorisées en renforçant leur capacité financière afin de leur permettre de répondre à leurs besoins de première nécessité tout en les sensibilisant sur les gestes barrières.

Lire aussi l’article : Jumia, « l’amazon africain » du E-commerce fait son entrée à la bourse de New-York

 La première phase du projet, initiée en avril 2020, consistait en la distribution de bons d’achat alimentaire d’une valeur de 45 000 FCFA valables dans les magasins des groupes CECA GADIS et SAN Gel à 10 000 familles, ainsi que de kits alimentaires à 14 000 familles à travers le pays. Au cours de la deuxième phase, initiée le mois dernier, la Fondation a intégré des kits sanitaires aux aides alimentaires. Ces kits sanitaires sont constitués de 1,2 million de masques chirurgicaux, de 10 000 masques en tissu confectionnés localement et certifiés par l’AGANOR et de 5 000 solutions hydro-alcooliques.

Comments

comments