C’est une méthode qu’utilisent beaucoup de hacker avant de procéder à des attaques informatiques: deviner d’abord selon le discours et les mots que la victime aiment utiliser.

Victor Gevers, un hacker néerlandais renommé, serait parvenu à se connecter au compte Twitter du président américain Donald Trump. Comme le rapporte le magazine spécialisé Vrij, repris par TechCrunch, cet exploit n’aurait pas demandé d’incroyables talents en informatique. Le pirate se serait contenté de deviner son mot de passe.

Lire aussi: Affrontement entre Trump et Twitter

L’expert en cybersécurité aurait d’abord fait quatre tentatives infructueuses, avant de tomber juste avec « maga2020 ! ». Le mot « maga », correspond à l’acronyme du slogan de campagne de Trump, « Make America Great Again », et 2020 à l’année de l’élection présidentielle américaine. En somme, il s’agirait d’une protection complètement dérisoire.

Pas de double authentification

Lorsqu’un internaute choisit un mot de passe, il est davantage conseillé d’utiliser une combinaison de lettres, chiffres, majuscules et caractères spéciaux n’ayant aucun sens. Le président américain, suivi par plus de 87 millions de personnes, n’aurait visiblement pas fait ce choix.

Il aurait également pu opter pour la double authentification, un système qui permet d’augmenter la sécurité des comptes. Pour se connecter au service, il est alors nécessaire de taper un code envoyé par SMS, afin de confirmer son identité.

Un précédent en 2016

Après avoir tenté d’alerter de nombreuses personnes quant à cette situation critique, Victor Gevers aurait enfin reçu confirmation, mardi 20 octobre, que le compte de Donald Trump avait été sécurisé, rapporte 20minutes.

Lire aussi: Twitter- Le compte du Premier ministre indien Narendra Modi piraté

De son côté, Twitter n’a fait aucun commentaire, laissant planer le doute sur la véracité de la découverte du Néerlandais. En 2016, après une fuite de données du réseau LinkedIn, ce dernier avait déjà affirmé avoir été en possession d’un des mots de passe Twitter du président américain. Donald Trump aurait alors choisi « yourefired » (« Vous êtes viré »), la phrase emblématique de sa téléréalité The Apprentice.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet