Le continent africain va bientôt passer à une étape supérieure dans le processus d’accès à internet. Jusqu’ici, l’Afrique a connu une connectivité spéciale via la 4G, la fibre optique et la 5 G. Cependant, même s’il reste un continent à forts potentiels, la connectivité demeure un outil capital pour booster plusieurs secteurs d’activités.

C’est dans ce cadre que la société SES Networks, dont l »ambition est de réduire la fracture numérique persistante, a développé O3b mPOWER, un système de communication révolutionnaire par satellite non-géostationnaire (NGSO) opérant à 8000 km de la Terre

« Son déploiement, prévu à partir de la fin 2021, améliorera considérablement la connectivité à travers toute cette région, en offrant des services de connectivité allant de 50 Mb/s à plusieurs Gb/s, en adéquation avec les impérieux besoins d’amélioration des technologies de l’information et de la communication (TIC) et de la compétitivité des économies africaines » a expliqué Daniel Schapiro, Directeur des Ventes pour l’Afrique de SES Networks.

Face à la presse via vidéo conférence, le spécialiste a rappelé que ce système est la seule constellation à fournir des services de connectivité offrant un débit semblable à celui de la fibre.

« Leur plus basse altitude réduit la latence et les temps de réponse, améliore la qualité voix-vidéo, et permet un éventail de services cloud. La combinaison unique de faible latence et large bande passante permet aux clients de mettre en œuvre des applications là où ils ne le pouvaient pas auparavant, en particulier dans les zones reculées » dit-il.

O3b mPOWER est encore plus puissant que l’actuel système O3b, avec une capacité exponentiellement plus importante et un niveau sans précédent de flexibilité et de portée, qui permet d’optimiser l’évolutivité d’un réseau vers le cloud.

Il favorisera la transformation numérique, l’adoption rapide du cloud et les services de e-banking, avec l’avantage ultime de réduire de façon tangible la fracture numérique en couvrant les zones blanches.

La constellation comprendra 11 satellites à haut débit et faible latence, ainsi qu’une vaste infrastructure terrestre

Améliorer les réseaux de télémédecine, la formation en ligne

Les satellites O3b de SES ont permis aux clients de ses clients africains de complètement transformer leurs opérations minières (mine de cuivre Ivanhoe en RDC) et d’améliorer les réseaux de télémédecine, la formation en ligne et bien d’autres activités en partenariat avec le Gouvernement du Burkina Faso.

Dans le même temps, les utilisateurs finaux de pays comme la République démocratique du Congo (RDC) et la République centrafricaine (RCA) ont pu profiter de services 3G, et même 4G, dans les régions isolées, par le biais de partenaires comme Gilat Telecom, Orange et Vodacom. De plus, SES fournit la puissance O3b dans de nombreux pays d’Afrique au travers de l’opérateur de réseau mobile Airtel.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet