Au moins, 1.500 jeunes se sont inscrits sur la plateforme ’’guichet unique’’ dix jours après son lancement dans le cadre du programme pôle emploi et entreprenariat pour l’emploi des jeunes et des femmes (PEEJF), a appris l’APS d’un de ses responsables.

‘’Aujourd’hui, nous sommes à 1.500 inscrits sur la plateforme guichet unique. Cette plateforme a été lancée à peu près dix jours et, nous sommes à un rythme de 150 inscriptions par jour. La plateforme n’est pas encore suffisamment partagée, diffusée et connue. Donc, c’est un record assez important’’, a salué le secrétaire général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPJ), Abdoulaye Diatta.

Il s’exprimait dimanche à Keur-Madiabel, dans le département de Nioro (Kaolack, centre), en marge d’une conférence–débat sur le programme d’urgence sur l’emploi et l’insertion des jeunes.

‘’Il s’agissait de partager avec les jeunes de Keur-Madiabel les dispositifs avancés que nous sommes en train de mettre en place qui portent le nom de pôle emploi et entreprenariat des jeunes et des femmes ’’, a expliqué M. Diatta.

Il a ajouté que l’ANPEJ dispose d’une plateforme numérique qui permet à ces jeunes d’être identifiés, accueillis pour disposer de ce qu’on appelle un identifiant unique.

LIRE AUSSI  Recherche et l’innovation: La DER/FJ encourage le dynamisme des étudiants et startups

‘’Avec cette plateforme, ces jeunes ont une carte du demandeur d’emploi. Et, cette carte est un passeport qui leur permet de traverser tout le dispositif. Le clou de cette plateforme c’est qu’elle nous permet de disposer d’une base de donnée unique, fiable et contrôlable en temps réel’’, a poursuivi le SG de l’ANPEJ.

Il a rappelé que plateforme a été financée par l’Union européenne après une analyse et un diagnostic qui a été fait par des experts de pôle emplois.

‘’C’est un dispositif robuste, performant et un outil flexible qui vous permet d’avoir de l’information en tant que demandeur d’emploi et d’avoir de l’information du point de vu de l’offre’’, a fait valoir Abdoulaye Diatta.

‘’Nous apportons de l’information. Cette information est partagée avec les partenaires techniques et financiers, les ONG, et les collectivités territoriales. Cette plateforme est flexible. Il nous permet d’aller trop vite et d’avoir des statistiques pertinents en temps réel’’, a-t-il ainsi soutenu.

M. Diatta a, par ailleurs, appelé les jeunes à être résilients, à prendre des décisions, à s’engager et à être sûr d’eux.

‘’Le chef de l’Etat accompagne les jeunes. Il les écoute et, est disposé à mettre les moyens, les ressources et les orientations stratégiques pour qu’ils réussissent cette mission.Ce pays dispose de toutes les ressources qui peuvent lui permettre de se développer à partir de sa jeunesse. Au Sénégal, nous avons des potentialités locales. Il faut juste avoir le courage et ne pas avoir peur de l’échec’’, a-t-il invité.

LIRE AUSSI  ‘’Fast-track’’ sur l’emploi

Pour lui, ‘’c’est en tombant qu’on apprend’’. ‘’Nous appelons les jeunes à prendre leur destin en main’’, a insisté le secrétaire général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ).

Les pôles emploi sont hébergés par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) à travers les espaces Sénégal service.

Avec Aps

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet