Plus qu’une formalité rébarbative, la lettre de motivation vous offre une opportunité der vous distinguer avant même d’avoir rencontré votre recruteur. À condition de savoir bien la rédiger…

Parfois annoncée comme en voie de disparition, la lettre de motivation continue de faire partie des figures imposées de beaucoup de processus de recrutement. Pour vous aider à sortir du lot, on vous livre nos conseils à travers une série de mots-clés.

Structure

On commence par l’essentiel : comment organiser votre lettre ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la meilleure lettre de motivation ne commence pas par parler de vous, mais bien de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Pour être certain ou certaine de taper dans le mille, voici les grandes étapes à suivre :

  • La contextualisation : un premier paragraphe assez court, simplement pour placer le contexte et introduire votre candidature.
  • Pourquoi cette candidature : gardez en tête que le recruteur a déjà lu votre CV, il vous connaît. Commencez donc plutôt par expliquer ce qui vous a amené à postuler à ce poste, les éléments qui vous attirent et montrez votre intérêt pour l’entreprise.
  • D’où vous venez : à vous de jouer. Lancez quelques pistes et évoquez les éléments que vous voulez mettre en avant en ne perdant pas de vue les attentes du recruteur. Ne faites pas l’erreur de trop vous étendre sur votre diplôme, allez plutôt chercher des éléments nouveaux dans votre parcours, des projets et qualités qui ne figurent pas nécessairement dans votre CV.
  • Pourquoi ils ont besoin de vous : c’est le point culminant de votre lettre, concentrez-vous sur ce que vous pouvez apporter, montrez que vous avez non pas des atouts mais les atouts nécessaires pour le poste.
  • Conclusion : des derniers remerciements et une jolie formule de politesse simple, efficace et pas trop pompeuse.
LIRE AUSSI  Laiterie du Berger recrute un Responsable maîtrise d’ouvrage informatique

Personnalisation

Le recruteur sait que vous n’avez probablement pas postulé uniquement à son annonce. Votre mission est donc de le convaincre que parmi toutes vos candidatures, c’est celle-ci qui vous attire davantage que toutes les autres. À l’inverse, rien ne nuira plus à votre candidature qu’une lettre impersonnelle et passe-partout.

Pensez également à adapter le ton à votre interlocuteur – un cabinet de recrutement, le service RH d’une entreprise ou la fondatrice d’une start-up -, ainsi qu’au type de poste.

Pertinence

Vous êtes en début de parcours et vous n’avez pas assez de contenu pour remplir des pages entières ? C’est loin d’être un défaut. Ne cherchez pas à compenser votre jeunesse par une longue lettre, soyez plutôt concis, précis et efficace.

Essayez d’être synthétique, de sélectionner les informations les plus intéressantes en vous mettant à la place du recruteur, et ne répétez pas votre CV. De la même façon, évitez les formules trop alambiquées et allez à l’essentiel. Enfin, n’hésitez pas à vous appuyer sur des éléments de l’annonce pour vous assurer de frapper juste.

Curiosité

Vous connaissez la désagréable expérience d’une bande annonce qui vous dévoile toute l’intrigue du film ? Hé bien, le mécanisme est le même avec une lettre de motivation trop bavarde. Votre objectif est de faire un teasing, de lancer des pistes, d’évoquer des idées qui vont susciter la curiosité du recruteur et lui donner envie de vous rencontrer. Interpellez-le avec des éléments complémentaires à votre CV comme des projets étudiants. Ce sera autant de pistes intéressantes à développer pendant l’entretien.

LIRE AUSSI  01Talent en Afrique: Atos va identifier, former et employer les talents digitaux de demain

Forme 

À travers votre lettre, le recruteur évaluera votre rigueur et votre capacité à structurer les informations. Alors ne négligez pas la forme. Pensez à faire des paragraphes courts et aérés, dans une police agréable à lire et à justifier votre texte. Et ne dépassez pas une page pour montrer en coup d’oeil votre esprit de synthèse. 

Et n’oubliez pas

Attention à l’intitulé de votre fichier. Un fichier bien nommé est gage de sérieux et de rigueur et les recruteurs les remarques immédiatement. On évite  les « lettre de motiv » – ou pire « lm-job-relou » – et on pense à personnaliser le fichier avec son nom et son prénom.

Précisez la référence de l’annonce ou au moins l’intitulé du poste. C’est un autre gage de personnalisation et le recruteur sera renforcé dans sa conviction que vous postulez à ce poste-ci et aucun autre.

Et enfin, vérifiez bien vos sources si vous mentionnez des chiffres ou l’actualité de l’entreprise. Ça serait bête de tout gâcher avec des infos plus très fraîches…

The Content Factory Team

JobTeaser