mercredi, juillet 6, 2022

Le Pr Daouda Ndiaye lance les activités du Centre international de recherche et de formation en génomique

0 commentaire

Le professeur Daouda Ndiaye, l’un des plus grands spécialistes du paludisme au monde, vient de lancer les activités du Centre international de recherche et de formation en génomique appliquée et de surveillance sanitaire (Cigass).

 ‘’Je suis très honoré de recevoir toutes les délégations venues de [plusieurs] pays du monde, notamment des Etats-Unis’’, a dit le professeur Daouda Ndiaye, le directeur du Cigass.


 Selon APS, il a salué la ‘’grande générosité des Sénégalaises et des Sénégalais’’, notamment du chef de l’Etat, des ministres de l’Enseignement supérieur et de la Santé, et du recteur de l’université Cheikh-Anta-Diop (UCAD) de Dakar, pour leur contribution à la naissance du centre. Le Cigass va contribuer à la lutte contre les ‘’grandes pandémies’’, selon son directeur, qui dirige le service de parasitologie de l’UCAD. 


Le professeur Amadou Galo Diop, directeur général de la recherche et de l’innovation au ministère de l’Enseignement supérieur, s’est réjoui de la création, au sein de l’UCAD, du centre international de génomique appliquée. ‘’C’est une réalisation très importante, qui arrive au même moment où le chef de l’Etat a donné des instructions à notre ministère pour qu’on lui présente une stratégie pour la recherche et l’innovation’’, a souligné M. Diop en présidant la cérémonie d’inauguration au nom du ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Anne. ‘’Aucun pays [ne] s’est développé sans avoir (…) investi dans la recherche et l’innovation (…)

Le domaine principal de recherche du professeur Daouda Ndiaye, la génomique, constitue (…) la médecine du futur’’, a ajouté Amadou Gallo Diop, estimant que ‘’la médecine de demain sera basée sur des recherches en génomique’’. ‘’Ce centre est l’expression de plusieurs choses à la fois. La première chose, c’est l’idée originale de notre collègue, le professeur Daouda Ndiaye (…) La deuxième chose, c’est le fruit des partenariats, notamment avec l’université Harvard, aux Etats-Unis, et la fondation Bill-et-Melinda-Gates, avec l’appui des pouvoirs publics’’, a souligné le recteur de l’UCAD, le professeur Ahmadou Aly Mbaye.