samedi, août 13, 2022

Dix pays africains entament un commerce croisé entre eux en octobre

0 commentaire

Dix pays africains devraient se lancer dans le commerce croisé de titres cotés en bourse à partir d’octobre, a déclaré mercredi Geoffrey Odundo, PDG de la Nairobi Securities Exchange (bourse de Nairobi, NSE).

L’expert a déclaré aux journalistes à Nairobi, capitale du Kenya, que dix bourses africaines avaient rejoint une plateforme numérique permettant l’achat et la vente de valeurs cotées et de titres de dette.
Pour le moment, les courtiers en valeurs mobilières des différents pays africains testent encore le système pour s’assurer qu’ils peuvent bien négocier entre eux”, a indiqué M. Odundo lors de la publication du rapport trimestriel de la NSE, qui offre un aperçu des performances du marché pour la période se terminant le 30 juin, mais aussi une analyse des perspectives du marché.
Parmi les pays qui participeront à ce commerce croisé figurent l’Egypte, le Ghana, le Botswana, le Kenya, le Nigeria et le Maroc.
Il a révélé que l’objectif global de cet instrument de commerce croisé était de promouvoir la liquidité des bourses sur le continent, ce qui aidera la région à être considérée comme un marché unique. “Les investisseurs pourront désormais acheter et vendre des titres cotés à travers le continent en utilisant leurs courtiers locaux”, a-t-il ajouté. Selon M. Odundo, tous les règlements se feront en monnaies locales afin de réduire les coûts associés à la conversion des devises étrangères.

Rédacteurs :Ying Xie, Yishuang Liu)