samedi, juillet 20, 2024

Internet Offline – Bsf et Kajou propulsent l’éducation, l’Emploi et l’entrepreneuriat des Jeunes au Sénégal

0 commentaire

Bibliothèques sans Frontières et Kajou ont  lancé un programme axé sur le déploiement de solutions Internet hors ligne. Cette initiative révolutionnaire vise à offrir un accès aux contenus numériques aux populations résidant dans des zones à faible connectivité, surmontant ainsi les obstacles liés à l’accès à Internet.

Près de la moitié de la population n’a pas accès à Internet, ce qui entrave considérablement l’accès à l’information et à l’éducation . Grâce à des points d’accès Wi-Fi locaux et des cartes microSD, cette approche innovante transforme les smartphones en de véritables bibliothèques virtuelles, offrant un accès à des ressources éducatives et culturelles à 100 % hors ligne. L’idée est de renforcer l’accès à l’éducation et à l’emploi pour la jeunesse sénégalaise.

Au Sénégal, chaque année, 200 000 jeunes entrent sur le marché du travail avec des lacunes en compétences. C’est pourquoi, Bsf et Kajou ont décidé de lancer cet ambitieux programme, ciblant 9 500 jeunes dans les régions de Dakar, Saint-Louis, Kolda et Ziguinchor.

Selon les organisateurs, les objectifs sont triples : contribuer à la réussite de 1 000 lycéens en facilitant leur accès à l’enseignement supérieur, accompagner 6 500 étudiants de l’Université virtuelle du Sénégal dans la réussite de leurs études, et augmenter l’employabilité de 2 000 jeunes éloignés du marché du travail.

Concrètement, Bsf met à disposition des jeunes des bibliothèques numériques Ideas Cube et leur fournit des cartes Kajou, leur permettant d’accéder sans nécessité de connexion Internet à l’ensemble de leurs supports de cours ainsi qu’à des contenus thématiques de qualité. Cette initiative pilote sera étendue à plusieurs centaines de milliers de jeunes au cours des prochaines années.

Actuellement présente dans plus de 50 pays, l’association déploie des espaces culturels et éducatifs novateurs pour permettre aux individus touchés par la précarité de s’instruire, de s’épanouir, de tisser des liens sociaux et de bâtir leur avenir.