dimanche, juillet 21, 2024

Mohamed Diop, Directeur Régional Afrique Atlantique AGL : « la connectivité de l’Afrique passera forcément par le chemin de fer»

0 commentaire

Lors du Forum international de Dakar sur le financement des projets ferroviaires africains, Mohamed Diop, le Directeur Régional Afrique Atlantique d’AGL, s’est exprimé avec conviction sur l’importance cruciale du chemin de fer dans la connectivité de l’Afrique. Il a souligné que le continent africain regorge d’experts capables de réaliser cette vision ambitieuse.

En effet, Mohamed Diop a exposé la vision et les projets ferroviaires ambitieux de son groupe dans plusieurs pays, notamment au Cameroun et en Côte d’Ivoire, confirmant ainsi sa foi en la connectivité ferroviaire comme pierre angulaire du développement de l’Afrique.

Au Cameroun, il a illustré le modèle selon lequel l’infrastructure ferroviaire est la responsabilité de l’État, tandis qu’AGL gère l’exploitation et l’entretien des voies. Grâce à un partenariat solide avec la Banque mondiale, 175 km de voies ont été rénovés, représentant un investissement de 133 millions d’euros, dont 60 millions ont été pris en charge par l’État du Cameroun. Cela témoigne de la faisabilité de ces projets et de la coopération entre les secteurs public et privé.

En Côte d’Ivoire, où un besoin de 1,3 milliard d’euros pour la rénovation des voies a été identifié, les études préliminaires sont déjà en cours. Avec le soutien des gouvernements locaux, AGL prévoit de solliciter des bailleurs de fonds pour concrétiser ce projet ambitieux.

Mohamed Diop a également souligné que son groupe a investi plus de 500 millions d’euros dans des projets ferroviaires, et bien que les défis soient nombreux, il reste convaincu que la connectivité de l’Afrique dépendra inévitablement du développement du chemin de fer.