Actu Web

Eva Sow Ebion du Ctic Dakar ” Le Sénégal a tous les atouts pour être la vitrine numérique de l’ Afrique de l’ Ouest”

Socialnetink a rencontré Eva Sow Ebion chargée de la Communication  du Ctic Dakar. Cette passionnée de l’entrepreunariat et de l’innovation  revient sur le rôle que le  CTIC Dakar joue dans le développement des startups sénégalaises.   Elle explique également le rôle de  l’incubateur  lors du concours  D4D

Peut-on savoir comment le CTIC compte-t-il accompagner les candidats qui ont été retenus au dernier concours du D4D?

Le premier objectif du projet pour Sonatel comme pour le Groupe Orange, consiste naturellement à aider les populations locales dans leur vie de tous les jours. Cela s’inscrit également dans l’approche globale de ‘Orange 4 Developpement.

Les prix ont été décernés le 9 et 10 avril lors de la Conférence Netmob 2015 au MIT (Cambridge, USA); les projets lauréats peuvent être consultés sur ce lien 

Notre rôle ne se situe pas au niveau de l’ accompagnement des projets mais plus  dans la coordination globale et l’organisation des évènements de lancement, les ateliers qui ont permis de définir les problématiques majeures (…)  et l’ évènement de restitution pour montrer les 6 projets de recherche qui ont été réalisés.

Vous avez reçu beaucoup de porteurs de projets lors des Démo Day où en  êtes-vous, notamment sur les start-up déjà retenues par le CTIC et leur impact sur l’écosystème, autrement,  ont- elles concrètement commencé à être en activité ?

Nous proposons deux services d’ accompagnement:

-l’incubation proprement dite, sur une durée de 3 ans, est destinée aux entreprises déja en activité et réalisant un minimum de revenus. Nous leur apportons un service de business développement qui leur permet d’ accroître rapidement leur chiffre d’ affaire et développer des services innovants à forte valeur ajoutée.

-l’ accélération, un programme sur 6 mois destiné aux porteurs de projets et avec qui nous travaillons à trouver leur business model et acquérir leur premier client.

Ce programme privilégie aussi  le porteur de projet pour l’ aider à consolider ses acquis  et acquérir les aptitudes nécessaires pour entreprendre.

–       En effet, CTIC Dakar a été lancé en avril 2011, issu d’ un partenariat Public Privé.  Aujourd’hui nous avons accompagné près de 58 entreprises, coaché plus de 1000 entrepreneurs à Dakar et dans d’ autres régions ( St louis, Ziguinchor, Thiès) mais aussi favoriser l’ exportation de notre savoir faire dans la sous région.

Nous comptons actuellement 3 incubés physiques et 6 incubés virtuels.

–       Certaines d’entre elles sont arrivées à la fin du programme et nous sommes par ailleurs en recrutement de nouvelles entreprises.

Il faut aussi noter que de nombreux entrepreneurs ( non incubés) profitent de notre espace de co-working.

Comment le CTIC voit-il l’écosystème sénégalais par rapport au reste de la sous région ouest africain ?

–       Le Sénégal est en plein développent numérique, notre scène bouge constamment et nous sommes ravis d’être le moteur qui catalyse cette communauté.

Des initiatives se déploient chaque jour et cette volonté de croissance numérique ne peut que favoriser notre économie. Notre gouvernement l’a d’ailleurs bien compris et une cité technologique devrait voir le jour.

Le Sénégal a tous les atouts pour se positionner en favori et être vraiment la vitrine numérique de l’ Afrique de l’ Ouest.

 

Qui est Eva Sow Ebion?

eva-cticEva est en charge du développement commercial, de la communication des entreprises incubées et de l’ incubateur et des relations presse. Dans ce cadre, elle prospecte et organise des événements de présentation de leur produit et gère les liens des entreprises et de l’incubateur avec la presse. Elle organise et coordonne les différentes activités de l’ incubateur ainsi que les évènements tech dans le cadre de la promotion de l’ entrepreunariat et de l’innovation.
Française d’origine sénégalo-capverdienne, Eva a grandi en Afrique de l’Ouest où elle poursuit des études au Lycée français. Elle a une Licence en Arts Plastiques à l’Université Panthéon La Sorbonne à Paris et un Master Arts et Communication de l’Université de Toulouse le Mirail. Elle entreprend ensuite un certificat en ressources humaines et communication à Montréal et, s’investit en qualité d’attachée de communication pour le Magazine « Diplomat Investissement » et dans l’événementiel avec « Diplomat Productions ». Elle intégrera par la suite » Mobilisation Enfants du Monde; une ONG québécoise qui lui fera découvrir sa passion d’acteur social. Lire son parcours sur ce lien 

Comments

comments

Comments
To Top