Sénégal

Hausse de 0, 1% du marché de la téléphonie fixe, après un an de baisse (rapport)

Le marché de la téléphonie fixe, après plus d’un an de baisse, a connu une hausse de 1,0% entre janvier et mars 2017, avec 288.652 lignes à la fin de ce trimestre.

‘’Cette hausse du parc, au cours de ce trimestre, peut s’expliquer par les évolutions effectuées par SONATEL, sur ses offres Internet et la baisse des tarifs de l’ADSL“, selon l’Observatoire du marché des télécommunications, qui vient de publier son rapport du premier trimestre 2017.
Il s’agit du premier rapport trimestriel 2017 de l’ARTP qui présente la situation du secteur des télécommunications au Sénégal, au 31 mars 2017, ainsi que les évolutions enregistrées sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet.

Lire aussi l’article : Le paiement mobile continue de s’étendre en Afrique

Il ressort de ce rapport que des évolutions ont été enregistrées au cours du premier trimestre de cette année, lesquelles se sont traduites par une croissance de 1,20% du parc des lignes professionnelles et de 0,89% des lignes résidentielles.

L’analyse contenue dans le rapport porte sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet. Le rapport relève que le taux de pénétration de la téléphonie fixe est en hausse corrélativement au parc des lignes. Il est passé de 1,93% à 1,95%, entre janvier et mars 2017.

De même, en termes de part de marché, l’opérateur historique SONATEL reste dominant sur le marché de la téléphonie fixe, avec 97,3% des abonnés, en hausse de 0,1 point par rapport au trimestre précédent.

Expresso Sénégal est pour sa part en baisse. Il possède, à la fin du premier trimestre 2017, 2,7% de part de marché, relève encore le rapport de l’Observatoire du marché des télécommunications. Il précise que le volume total du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est estimé à 57,36 millions de minutes, soit une baisse de 2,28% en comparaison avec le trimestre précédent.

Quant au volume mensuel de trafic, il a chuté au mois de février (18,08 millions de minutes), comparé à celui du mois de janvier. Il a par contre augmenté à la fin du mois de mars 2017 pour atteindre 19,84 millions de minutes.

Le rapport note que l’usage moyen mensuel par ligne suit la tendance du trafic global. De 69 minutes en fin mars, il enregistre une baisse de 6 minutes par rapport à février.

Source Aps.sn

Comments

comments

Comments
To Top