E.commerce

Tour d’horizon mondial des événements e.commerces qui marquent la conscience collective

e.commerce afrique

Novembre, ça y est ! L’année voit le bout du tunnel ! Les internautes s’apprêtent à commander sur votre site, attirés en grands coups de renforts de promos, de slogans mercantilistes,  et d’événements culturels. Partout dans le monde, les plateformes de e.commerces rivalisent d’ardeurs pour faire le maximum de profits durant ce dernier bimestre de l’année, période propice aux achats de cadeaux et autres renouvellements de garde-robes. Alors, il serait bon de faire un rapide tour d’horizon de ce qui se fait de mieux en la matière.

En chine, les célibataires font le ROI chaque 11 novembre.

Alibaba, le mastodonte chinois de l’e-commerce, à l’occasion de son Global Shopping Festival et de la Journée Nationale des Célibataires ( Single’s Day chinois) ne cesse de battre les records de chiffre d’affaires chaque 11-11. En effet depuis sept ans, Alibaba profite de cette fête célébrée le 11 novembre pour faire d’énormes promotions sur ses produits dans ses différentes places de marchés ( AlibabaTmallTaobao, Aliexpress, etc.). Cette journée du 11/11  n’est pas choisie au hasard car l’alignement du chiffre 1 dans la date en fait la journée parfaite pour les célibataires.  Véritable opération commerciale en Chine, le géant chinois a transformé, au fur des ans, ce jour un peu spécial du « double onze », en événement véritablement encré dans la culture populaire. Et cela fonctionne, en atteste les chiffres :  14 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2015; et 17,78 milliards de dollars en 2016.  Tout cela en 24 h.
Chiffres qui laissent pantois, ses semblables « Black Friday » et « Cyber Monday » américains, la Journée des célibataires de Chine est la plus grande fête des achats au monde, définitivement.

Aux USA, et un peu en Europe, c’est la “mondialisation” avec le “Black Friday” et le “Cyber Monday”.

Wiki ” Aux États-Unis et au Canada, le Black Friday (littéralement le vendredi noir, parfois traduit par vendredi fou), se déroule le lendemain du repas de Thanksgiving. Il marque traditionnellement le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année. Plusieurs commerçants profitent de ce moment pour proposer des soldes importantes.”
Se déroulant donc après le Thanksgiving, le Black Friday se dissipe peu a peu partout dans le monde, porté par la culture e.commerce et les plateformes majeures. Si aux Etats-Unies, c’est la croissance de la fréquentation des magasins physiques qui marque (d’ailleurs le nom “Black Friday serait venu de la police de Philadelphie, qui qualifiait cette journée de “vendredi noir” à cause des embouteillages provoqués par cette ruée vers les magasins), ailleurs dans le monde c’est le trafic sur les sites e.commerces que se déroulent les bouchons. Voyons les chiffres :

  • 3,3 milliards de dollars ont été dépensés en ligne aux Etats-Unis lors du Black Friday 2016. (Sources : 01net).
  • 2 400 000  : C’est le nombre de fois que le terme “Black Friday” a été recherché en France en novembre 2016  (Sources : black-friday.sale).

Un intérêt donc de plus en plus croissant chez les occidentaux mais aussi dans une moindre mesure, en Afrique.

 

jumia black Friday

jumia black Friday

En Afrique aussi…

Oui, à défaut de créer notre propre culture ou événements e.commerces d’envergure, nous avons importé (comme toujours), le “Black Friday”, comme si en Afrique on fêtait Thanksgiving et ses corollaires. Ainsi Jumia (Sénégal) ( la première plateforme e.commerce d’Afrique ) lance “le vendredi fou” à partir du 24 novembre se traduisant par des promos, des campagnes tv et radio et des caravanes roadshow animées. Ça promettait d’être chaud…jusqu’à ce que les visuels disparaissent subitement du site de jumia.sn (Événement annulé? Les prochains jours nous édifieront !).  Jumia (Maroc) quant à lui déroule le tien du 13 novembre au 10 décembre. Jumia Nigeria du 13 novembre au 13 décembre soit un mois plein.  Jumia Egypte et Jumia Kenya pareils qu’au Nigeria, et en Côte d’Ivoire du 10 novembre au 12 décembre.

N’ayant pas trouver de chiffres fournis par des cabinets  indépendant sur les ventes “Black Friday” des années précédentes, il apparaît ça et là que c’est d’enfer ! Sur le site dédié de Jumia Black Friday, il est dit qu’en 2016, 295 000 ventes ont été enregistrées, représentant une somme énorme de 7 millions d’euros.

Mais il n’y a pas que les importateurs de concept sous stéroïde de l’influence américaine. Il y a des plateformes qui proposent des jours de solde simple. Ainsi Africashop.sn propose 10 jours de rabais allant jusqu’à -50% au Sénégal. Ce qui est déjà pas mal !

En savoir plus sur l’origine de Africashop.sn : E-commerce : CFAO lance une plateforme de vente en ligne au Sénégal

En Côte d’Ivoire Afrimarket.ci lance du 6 au 19 novembre les Chap-Chap Days, avec une baseline qui est plutôt rigolote (voir le visuel).

 

afrimarket chapchap days

afrimarket chapchap days

 

Le e.commerce en Afrique est certainement sur la voie de la croissance et cela de manière exponentielle. Le système d’adressage s’améliorant de plus en plus, ainsi que la diffusion  simplifiée des moyens de paiement mobile. Le saut temporel du développement du commerce en ligne s’en suivra pour le bénéfice, très certain de tous.

Comments

comments

Comments
To Top