Chaque jour, les populations sont confrontées aux défis du numérique avec la digitalisation de certains services. Parler de citoyen numérique devient un impératif pour trouver la solution. Cela permettra aux pays de partager leur expérience africaine dans un continent de plus en plus connecté.

Pour une bonne protection des citoyens, il est obligatoire d’établir des règles et de fixer des sanctions. Le président de l’Association Francophone des Autorités de Protection des Données Personnelles Chawki GADES, partage l’expérience de la Tunisie en matière de protection des utilisateurs sur les réseaux sociaux.

Il prône des actions concertées avec la société civile, les médias, l’éducation, la sensibilisation pour que l’ Afrique atteigne son objectif.