Au Sénégal , la question n’a pas encore trouvé de réponse. L’effectivité de la 4G sur l’étendue du territoire national continue de faire son bout de chemin avec un grand retard. Dans d’autres pays , la 5G est déjà  mise sur place, cependant, elle  constitue une problématique dans  notre pays. 

Cette technologie révolutionnaire va changer le mode de communication. Il est une rupture pour mettre en place un autre réseau de télécommunication. Même si elle est couteuse, les services de la 5G sont meilleures et doivent démarrer le plus vite pour apporter des innovations dans le nouveau champs des objets connectés. 

Lire aussi: IOT, une valeur ajoutée dans le secteur économique prioritaire selon Mor Mbaye

La 5G doit révolutionner tous les  domaines: la santé, l’éducation, l’agriculture….. pour assurer la rapidité. Plus on prendra du retard, plus on sera relégué par ceux qui ont pris le choix de l’adopter. Ce retard technologique risque d’avoir des impacts dans le développement du numérique au Sénégal.  

C’est au cours de la session du forum national sur la gouvernance de l’internet qui  avait  pour thème  “développement de l’internet des objets au Sénégal: enjeux et perspectives”que le débat a été posé afin de susciter des réactions qui vont participer à enrichir la réflexion sur le déploiement de la 5G présentant des avantages pour les pays.