Avec le Covid-19, les gouvernements du monde entier ont pris des mesures pour endiguer la pandémie. Parmi ces mesures, la plus commune est celle du confinement.

Parmi les moyens les plus efficaces pour lutter contre le Covis-19 est l’absence de contact humain.

Actuellement dans le domaine médical, les applications de télémédecine trouvent toutes leurs importances car elles permettent aux médecins de consulter à distance leurs patients.

Conscients de leur exposition à cette maladie, les travailleurs de la santé font tout leur possible pour ne pas être en contact avec de potentiels patients contagieux. C’est pourquoi ils se tournent vers les technologies de l’information et de la communication. Ils ne veulent pas vraiment être en contact avec leurs patients.

Lire aussi: A 19 ans, il crée un système pour détecter et diagnostiquer le cancer du sein

D’après le washingtonpost, « partout en Amérique, les médecins et les hôpitaux demandent aux patients de déplacer les activités ambulatoires vers des chats vidéo, des appels vocaux, des SMS et des e-mails. »

En effet, les applications de télésanté sont actuellement en première ligne de défense des médecins pour ralentir la propagation du coronavirus.

C’est pourquoi le président Trump a venté les avantages de la télémédecine lors de ses récentes sorties.

Et comme de plus en plus d’Américains tombent malades avec le coronavirus, commencer en ligne sera probablement la meilleure option pour se faire tester rapidement. Ce qui permet de ne pas s’exposer à des risques supplémentaires.

Lire aussi: Coronavirus : le Département américain de la santé victime d’une cyberattaque

“Lorsqu’une personne présente des symptômes, elle peut être la dernière personne à se rendre au cabinet médical ou aux urgences. Elles peuvent exposer d’autres personnes – ou s’exposer eux-mêmes “, explique Andrew Diamond, directeur médical du prestataire de soins primaires One Medical, qui a conseillé à ses plus de 422 000 membres de se préparer à la pandémie en partie en mettant à jour leurs application.