Le nouveau PDG américain de TikTok, Kevin Mayer, a échangé, le 9 juin, sur la question des fake news avec le commissaire européen en charge du numérique, le français Thierry Breton. À l’issue de cette discussion, TikTok a décidé de rejoindre Google, Facebook, Twitter ou encore Mozilla, en signant le code de bonne conduite de l’UE contre la désinformation. Un code appelé à devenir plus sévère à l’avenir.

Depuis plusieurs mois le commissaire européen au numérique Thierry Breton multiplie les rendez-vous avec les PDG des grandes entreprises technologiques : Mark Zuckerberg (Facebook), Sundar Pichai (Google), Tim Cook (Apple), Jack Dorsey (Twitter). Le 9 juin c’était au tour de Kevin Mayer, nouveau PDG de TikTok de discuter en visioconférence avec Thierry Breton.

TikTok signe le Code de bonne pratique de l’UE


Le porte-parole de l’entreprise a également salué la coopération entre la plateforme de divertissement et la Commission européenne « dans le cadre de la signature du code de bonne pratique sur la désinformation ». Cette attitude de TikTok est la suite logique des efforts déployés pour rassurer les pays occidentaux. Ces derniers, États-Unis en tête, redoutent les liens de la maison mère de l’application, ByteDance, et de la Chine.

Source Siecle Digital

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet