Au Cameroun, un député a lancé une plateforme en ligne pour recueillir les propositions des citoyens afin de les porter à l’attention du gouvernement. En cette période de confinnement, Joshua Osih, un député du Social democratic, s’est tourné vers le numérique pour échanger avec les Camerounais.

En plein Coronavirus, Joshua Osih le Député du Social democratic front (Sdf) pense déjà au Cameroun d’après la pandémie. C’est cette pensée, qui est à l’origine de la plateforme virtuelle, qu’il vient de créer: www.237after.com. Ladite plateforme a été officiellement lancée hier 4 juin 2020. « Le Cameroun d’après est une plateforme citoyenne pour recueillir vos propositions sur 10 thèmes phares de notre contrat social. Cette consultation durera 3 mois, où vous pourrez partager vos idées et contributions pour transformer notre pays et nous préparer pour l’avenir », peut-on lire sur la page Facebook de cette plateforme virtuelle.

Lire aussi: Covid19 au Cameroun : Une startup développe une application de diagnostic en ligne

Les camerounais qui devront donc faire leurs propositions sur l’après Coronavirus au Cameroun, sont appelés à s’exprimer sur des thèmes relatifs au développement rural et urbain; à la gouvernance ; à l’éducation, à la formation et à l’apprentissage; la démocratie, le régime politique et les institutions; la citoyenneté, l’identité nationale et la diaspora; la culture, l’art et les sports…

LIRE AUSSI  Facebook lance la monétisation des stories

Joshua Osih fait savoir que toutes les propositions seront mises ensemble après avoir été synthétisées. Après il les portera au gouvernement sous forme d’un rapport. « Parce qu’en réalité, C’est maintenant que nous devons trouver l’énergie pour transcender nos douleurs actuelles et la force de saisir l’opportunité que nous donne cette crise de nous réinventer en tant que peuple. Je suis persuadé que nous pouvons le faire », fait savoir Joshua Osih.

Avec APC

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet