Le  plus grand opérateur de téléphonie mobile au Sénégal, Orange, a encore frustré ses clients.

S’il y a une société experte dans l’art de révulser ses clients, c’est bien Orange Sénégal. Après une période d’accalmie liée à la réadaptation de ses offres aux envies de ses abonnés. Ce mercredi, ses millions d’abonnés n’ont pas retenu leur colère à la découverte des nouvelles « offres » de leur opérateur de téléphonie. Orange a réadapté ses offres dites illimix en fonction, dit-elle, des besoins de ses abonnés. C’est ainsi que l’offre de 1.900 francs qui permettait aux utilisateurs de disposer de 250 minutes d’appel, de 200 sms et de 2 G d’Internet a été écrasée. À la place, un package plus cher de 4500 francs qui donne droit à 300 minutes d’appels, à 300 sms et 5 Go (1,5 Go d’internet en 3 G ou 5 Go en 4G) + 5 Go avantage nuit . L’offre qui coutait 5.900 francs et qui permettait aux abonnés d’avoir 14 Go en 4G+ et 10 Go en 3G en plus de 900 minutes d’appel a fondu comme beurre au soleil. Mettant les abonnés dans tous leurs états. Les nouvelles offres qui sont proposées par l’Opérateur n’ont pas eu l’effet escompté et donnent l’impression que Orange est en train de rattraper un manque à gagner.

Lire aussi: Les nouvelles offres d’Orange sur les Appels et l’Internet

Sur les réseaux sociaux, les consommateurs sont inconsolables. « Vous vous réveillez et vous augmentez les tarifs des illimix sans même communiquer dessus. En plus d’augmenter le coût, vous diminuez le nombre de giga du forfait internet. Vous n’avez pas assez de milliards et de bénéfices annuels ? », s’emporte une internaute. La réponse de Orange : « Primordial dans la vie des clients. Le prix du forfait 5900 que beaucoup de clients ne finissaient pas passe à 4500 (-23%). Naturellement, nous avons ajusté le contenu à leur besoin réel. Nous offrons 10 Go d’Internet dont la moitié utilisable à partir de 23 heures jusqu’à 06 h00 ». Mais cet argument de « Ibou » du nom de l’un des Community Managers de l’opérateur a du mal à passer chez les usagers.

Défenseur des intérêts des usagers, l’ancien député, Cheikh Oumar Sy entre dans la danse. « Au moment où nous cherchons à relancer notre économie fortement touchée par la pandémie, la société Orange continue à sucer notre sang pour aller soutenir la Relance économique de la France. C’est de l’esclavage technologique et numérique », s’insurge Cheikh Oumar Sy qui rappelle à Orange que les téléphones « sont devenus des outils de travail » et qu’il n’est nullement pertinent d’offrir un package de 50 Go pour la nuit. « Il faut arrêter cette arnaque. C’est pire que la Covid-19 et semblable à la mise à mort de George Floyd », martèle-t-il, visiblement excédé. Contacté par Dakaractu, Cheikh Oumar assume la totalité de ses propos postés sur Internet.

Lire aussi : Orange, suceurs de sang!

Apparemment plus radical, le président de l’Association des consommateurs, Momar Ndao qualifie de « coup de jarnac » la nouvelle stratégie d’Orange. « ce coup de Jarnac est inacceptable pour une société qui fait plus de 3 milliards 200 millions par jour », déplore vivement Momar Ndao qui déclenche l’ « OPÉRATION TOKHOU ». Pour aller où ??

En tout cas, le concurrent d’Orange dont les offres avaient poussé Orange à revoir sa copie n’a pas attendu pour s’engouffrer dans la brèche et de faire les yeux doux aux abonnés remontés…

Avec Dakactu

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet