Si vous êtes un smartphone sur Android, alors faites attention à trois applications que la société Pradeo, spécialisée dans la détection des menaces sur mobile, vient de déceler sur PlayStore. 

Ce dangereux malware Joker, actif depuis 2017, fait parler de lui actuellement à travers des vols de données sensibles, abonnements forcés ou encore installation d’autres logiciels malveillants sur le smartphone de ses victimes.

Cette fois encore, le malware Joker se dissimule dans des applications pour arnaquer ses victimes en cachette. Une fois installé et déployé sur le téléphone de ses cibles, il souscrit à des abonnements et services divers et récupère les SMS de vérification et autres codes d’autorisation, afin de ne laisser aucune trace. Ainsi, les victimes ne se rendent pas compte qu’elles ont été abonnées à des services à leur insu.

Très discret

La force du malware Joker est justement de passer inaperçu. Il ne laisse presque aucune trace, il se charge d’ailleurs de supprimer les SMS suspects afin d’éviter d’éveiller les soupçons. C’est pourquoi il est difficile de le repérer. Les victimes se rendront seulement compte qu’il y a un problème en regardant les relevés de leur compte bancaire, mais entre-temps le malware aura eu tout le temps de leur voler une certaine somme d’argent.

Lire aussi: L’iPhone 11 Pro hacké par le FBI

Voici la liste des 6 applications infestées par le malware Joker :

  • Safety AppLock (applock.safety.protect.apps)
  • Convenient Scanner 2 (com.convenient.scanner.tb)
  • Push Message-Texting & SMS (sms.pushmessage.messaging)
  • Emoji Wallpaper (tw.hdwallpaperthemes.emoji.wallpaper)
  • Separate Doc Scanner (sk.pdf.separatedoc.scanner)
  • Fingertip GameBox (com.theone.finger.games)

En tout, ces applications ont été téléchargées plus de 200.000 fois.

Il se peut que l’application ne soit pas visible dans la liste d’applications de votre smartphone. C’est pourquoi, d’après nos confrères de 20minutes, il vaut mieux passer en revue les apps depuis les paramètres de votre téléphone et supprimer celles qui paraissent suspectes. Vous pouvez également faire une recherche sur Internet pour voir si elles posent un problème ou non.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet