Le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation persiste et signe. Selon Cheikh Oumar Hann, l’information véhiculée par certaines organisations, notamment la plateforme Multiluttes «Doyna», et selon laquelle il y aurait 1.300 bacheliers non orientés, est fausse.

En effet, interpellé sur la question par les parlementaires lors de son passage à l’hémicycle pour défendre le budget de son ministère, le maire de Ndioum a catégoriquement réfuté cette information, arguant que ces organisations ne disposent pas de base de données qui le prouve. A l’en croire, ce sont des informations détenues par quelques politiciens. En somme, soutient le ministre, son département n’a reçu que 13 réclamations qui sont d’ailleurs infondées.

Lire aussi: Orientation nouveaux bacheliers: Vous avez encore 72 h pour s’inscrire sur campusen

Mieux, il ajoute qu’il y a 4 étudiants qui n’ont pas demandé à être orientés et 6 autres qui ont arrêté le processus d’orientation en cours. Les autres n’ont pas validé leurs orientations. Toutefois, Cheikh Oumar Hanne les invite de nouveau à se rapprocher des services de son ministère s’ils veulent être orientés.

Orientations des nouveaux bacheliers

Selon L’AS, le ministre de l’Enseignement Supérieur a annoncé aussi que les orientations des nouveaux bacheliers vont démarrer ce lundi. Elles vont se dérouler, renseigne Cheikh Oumar Hann, jusqu’au 22 décembre.

Ensuite, informe-t-il, une période contentieuse va être ouverte entre le 22 et le 31 décembre. Passé ce délai, tous les étudiants qui n’ont pas été orientés seront invités à se rapprocher du ministère pour l’ouverture à nouveau de la plateforme Campusen. Mais audelà du 31 décembre, la plateforme sera définitivement clôturée.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet