Pour le développement des technologies en Tunisie, ce fut d’abord une vision, et pour la concrétiser, on a élaboré et mis en place une stratégie. L’opérateur national des télécommunications, Tunisie Telecom, n’a de cesse de continuer dans cette optique : vision et stratégie, mais en y ajoutant un autre vecteur, l’ambition; celle de connecter tous les citoyens en Tunisie. C’est-à-dire la “Connectivité everywhere“ sur tout le territoire national.

Voilà en filigrane comment Lassâad Ben Dhiab, directeur central technique de Tunisie Telecom, a introduit une table ronde organisée jeudi 17 décembre 2020 au siège de l’opérateur portant sur la stratégie Très Haut Débit de Tunisie Telecom, et ce en vue d’une inclusion digitale sociale, selon son expression.

Technicien pur jus, Ben Dhiab est aussi l’expert maison par excellence de l’opérateur national des télécommunications, doublé d’un sens aigu de la pédagogie. Il aurait pu faire enseignant universitaire, dirait l’autre, tant il sait manier le verbe et agencer les idées pour une compréhension facile de ses explications. Il a fait toute sa carrière au sein de Tunisie Telecom. Autant dire que le domaine de la technologie, ancienne et nouvelle, et peut-être même future, n’a ou n’aura aucun secret pour lui.

Lire aussi: Tunisie: Des enseignants chercheurs de l’Université d’El Manar formés au tutorat en ligne

Maintenant revenons à nos moutons. Lassâad Ben Dhiab explique que Tunisie Telecom a basé sa stratégie de développement sur la mise en place d’un réseau des télécommunications fixes, qu’il considère comme fondamental/essentiel pour accompagner l’explosion des besoins en data, avec des câbles en cuivre dans un premier temps, et la fibre optique actuellement.

LIRE AUSSI  L'injure politique à l'ère du numérique

Au passage il rappelle que le premier appel GMS a été émis en Tunisie le 20 mars 1998. Que la licence 3G date de 2010. Le lancement de la 4G a eu lieu en mars 2016.

Suivez bien le « cours » de notre expert. Il fait savoir que la 4G a fortement augmenté les capacités de la connectivité en Tunisie. Et cette évolution a été accompagnée par la vision claire de Tunisie Telecom, un opérateur global mais aussi qui s’est donné pour mission d’être technologiquement socialement responsable. Ce qui fait que le concept « inclusion digitale sociale » prend tout son sens au sein de l’entreprise Tunisie Telecom.

Quid de la 5G ?

Le processus de déploiement de la technologie 5G s’inscrit dans la stratégie de Tunisie Telecom, elle-même calquée sur celle de l’Etat, de bâtir une infrastructure technologique visant à offrir le Très Haut Débit aux utilisateurs, notamment pour les entreprises, l’enseignement à distance, la santé…

C’est dans ce cadre que Tunisie Telecom a procédé à la présentation, le 10 décembre 2020, des tests 5G qu’elle a réalisés avec succès, devenant ainsi “le tout premier opérateur à effectuer un appel 5G en Tunisie avec un débit je pense record en Afrique 2.247 Gbps”.

Lire aussi: 5G: le secret de Free pour damer le pion à ses concurrents

Le directeur central technique de Tunisie Telecom soulignera que l’entreprise s’y est attelée dès que le ministère des Technologies de la communication et de la Transformation numérique a donné son feu vert aux opérateurs de procéder aux tests de la 5G.

LIRE AUSSI  Smart Transport : "Yoon-bi", la Startup sénégalaise qui veut réduire les embouteillages grâce à l'IA

Mais Ben Dhiab met en garde : le déploiement de la 5G ne doit pas constituer une simple course contre la montre en soi. Et paroles de technicien : il estime qu’on n’a pas encore suffisamment rentabilisé les technologies 3G et 4G. D’ailleurs, il assure que la 4G est le socle, le fondement de la 5G. Donc, nécessité de l’exploiter à fond.

De ce fait, il considère que dès que l’écosystème aura suffisamment mûri, alors le déploiement de la 5G s’imposera de façon naturelle dans le pays, car «… il ne s’agit pas uniquement d’investissements et d’infrastructures haut débit ». Pour Lassâad Ben Dhiab, “Tunisie Telecom est capable aujourd’hui d’upgrader son réseau mobile vers la 5G”, mais il invite toutes les parties prenantes de faire évoluer l’écosystème pour mériter cette nouvelle technologie.

Lire aussi: Premiers tests de la 5G au Sénégal : au-delà du battle entre Free et Orange !

Il insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas d’“investir idiot“, pour paraphraser un slogan dans les années ’90 dans le secteur touristique (« Ne pas bronzer idiot »). Il faut que les investissements suivent l’évolution des besoins d’utilisation. Or, actuellement il pense que la connectivité par la 4G n’a pas atteint la maturité requise, base indispensable pour une meilleure utilisation de la 5G. 

LIRE AUSSI  La startup Blended lauréate du Seedstars Global Winner 2019

Evolution de la 4G et développement du THD, une priorité absolue

On l’aura compris, Tunisie Telecom fait de la généralisation et de l’accélération de la couverture de la 4G mais aussi du Très haut débit une priorité absolue. Il ne manque d’ailleurs pas l’occasion de souligner qu’en Tunisie, il y a encore de la marge pour rentabiliser davantage les réseaux 4G; une technologie qui est la locomotive de la 5G, et donc du développement économique futur du pays, dit-il.

Pour ce qui est du Très haut débit, l’opérateur national vient de clôturer le projet de connectivité en haut débit des zones blanches, aujourd’hui la 4G est activée à Borj El Khadhra. En parallèle avec ça, l’opérateur national est en plein chantier de modernisation de son réseau d’accès fixe qui consiste à remplacer les armoires de rue, sous-répartiteurs, équipements passifs par des nouvelles caninettes connectées par Fibres optiques offrant ainsi un débit pouvant atteindre 50 Mbit/s et plus. En effet, le processus de remplacement de ses 4 000 armoires de rue avance avec un rythme soutenu. Et selon ses dires, 60% du réseau de Tunisie Telecom est déjà modernisé. 

Mais le directeur central technique de Tunisie Telecom souligne la nécessité pour tous les acteurs nationaux de conjuguer leurs efforts afin d’ériger une infrastructure solide de haut débit en Tunisie.

Tallal BAHOURY

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet