Le plus populaire réseau social dont les revenus sont basés sur la publicité et le tracking, met la pression sur Apple depuis quelques jours. « Soutenez les entreprises qui reposent sur la publicité », c’est le message que reçoivent certains utilisateurs de Facebook sur leur iPhone pour les encourager se laisser traquer.

Mark Zuckerberg entend contrer les efforts d’Apple dans la mise en place de son nouveau dispositif baptisé « ATT » ou App Tracking Transparency. Puisque prochainement ce seront les utilisateurs qui choisiront ou non d’être pistés, il faut donc bien les convaincre.

Facebook joue la corde sensible

Depuis qu’Apple a annoncé de nouvelles mesures pour protéger la vie privée de ses utilisateurs, Facebook fulmine et ne cesse d’ouvrir les hostilités à l’encontre de la firme de Cupertino. Dernièrement, la société a choisi de mettre au point un message pour ses utilisateurs.

En mettant à jour un billet de blog publié au mois de décembre, Facebook explique que la société se pliera à la demande d’Apple « pour assurer une stabilité auprès des entreprises et des personnes qui utilisent nos services ». En revanche, le géant social entend mettre en œuvre une campagne visant à convaincre les adeptes de son réseau de se laisser pister.

LIRE AUSSI  WhatsApp, Facebook, Tik Tok...: Les élèves toujours en vacances

Pour Facebook, si vous acceptez d’être suivi à la trace sur iOS 14, vous bénéficierez non seulement de publicités répondant strictement à vos besoins, mais vous aiderez également les entreprises dont le modèle économique repose sur la publicité.

Laissez-vous pister et sauvez des vies

Pour continuer la collecte opaque des données personnelles de ses utilisateurs, Facebook se positionne en porte-parole des petites entreprises et a même ouvert une page dédiée aux petits business recueillant des témoignages larmoyants. « On essaie simplement de survivre », explique un certain Hrag Kalebjian. « Cela va m’affecter moi et ma famille mais cela va aussi toucher beaucoup de gens qu’on essaie d’aider actuellement », affirme ainsi Annette Njou selon clubic.

Après avoir vivement critiqué Apple en pleine page de journaux et même lancé des actions en justice, le géant social souhaite désormais positionner l’utilisateur en sauveur de la petite entreprise familiale, comme si leur succès, et même leur vie, était entre nos mains.

Permettre aux autres de s’enrichir en troquant sa vie privée, tout en s’incitant soi-même à acheter des produits supposés taillés sur mesure, c’est donc le message que Facebook essaie d’embellir.

LIRE AUSSI  Apple Music se lance dans le streaming audio de haute qualité

Il faut dire qu’à l’instar de Google, Facebook sait pertinemment que la majorité des utilisateurs risque de refuser d’être pistée et le fera clairement savoir en répondant au pop-up généré par iOS 14.

Sources : AdExchange, Facebook

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet